Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nadal: “Si j’ai confiance, c’est surtout parce que je joue bien”




Nadal: “Si j’ai confiance, c’est surtout parce que je joue bien”
Rafael Nadal, vainqueur du Masters 1000 de Rome en battant en finale lundi Novak Djokovic, sa deuxième victoire d’affilée contre le Serbe sur terre battue, a fait le plein de confiance avant Roland-Garros, mais “surtout parce que je joue bien”, a-t-il dit lundi après la finale.

“Vous avez semblé jouer en retrait au début de la partie ?

“Désolé, je ne suis pas d’accord, j’ai attaqué à fond, j’ai marqué des points. Mais il servait bien, quand il joue long et agressif c’est dur d’attaquer, mais quand j’ai eu l’occasion, j’ai attaqué, j’ai été agressif. Je n’ai pas l’impression d’avoir joué court.”

L’an dernier vous aviez perdu cette finale contre Djokovic, est-ce parce que vous aviez été trop défensif ?

“Là, j’ai essayé d’avancer. Jouer contre Novak est toujours difficile, par exemple à Monte-Carlo j’ai joué à peu près pareil, mais mon service avait été meilleur qu’aujourd’hui. Si vous servez mal contre lui, vous êtes en danger, son retour est très long et il vous pousse vers le fond de court. L’an dernier j’avais essayé, mais mes coups n’arrivaient pas de la même façon.”

Avez-vous fait le plein de confiance avant Roland-Garros ?

“Je suis content de la façon dont j’ai joué, c’est formidable de gagner ici contre trois joueurs fantastiques, Tomas (Berdych), David (Ferrer) et Novak sans avoir perdu un seul set. Je me sens en forme, mais pour moi le plus important n’est pas de gagner contre ces joueurs mais de gagner un titre, un des plus importants de l’année pour moi. La victoire aide, mais si j’ai confiance c’est surtout parce que je joue bien, agressif.”

L’enchaînement victorieux Monte-Carlo, Barcelone, Rome vous place-t-il dans un parfait état d’esprit avant Paris ?

“Ç’a été parfait, sauf l’erreur de Madrid, mais à mon avis ce n’était pas du jeu (à cause de la terre battue bleue, ndlr). Mais c’est depuis le début de la saison que je joue bien, je suis à mon meilleur niveau.”

Qu’avez-vous travaillé pour renverser l’avantage qu’avait pris Djokovic sur vous l’an dernier ?

“On ne peut pas s’attendre à être parfait tout le temps, des fois il faut être patient, contenir ses émotions, quand on gagne comme quand on perd. Et toujours continuer à travailler, avoir la passion pour le jeu. Il faut aussi accepter la défaite, c’est le sport. Ce n’est pas comme le golf, où on peut faire 3e ou 5e ou 11e, au tennis si vous perdez, vous perdez.”

AFP
Mercredi 23 Mai 2012

Lu 512 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs