Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nabyla Maân : Une voix douce et un avenir prometteur




Nabyla Maân : Une voix douce et un avenir prometteur
Pour une jeune chanteuse, Nabyla Maân peut se prévaloir d’avoir parcouru beaucoup de chemin.
En effet, cette native en 1987 qui a donc à peine 22 ans, fait montre d’un grand talent bien que ses véritables penchants musicaux ne soient pas encore bien précis. Reprenant tantôt des succès de Nass El Ghiwane, tantôt de vieilles chansons de Houcine Slaoui, Nabila vacille entre le marocain, le maghrébin et l’occidental. Sa voix aidant, elle s’en tire très bien du fait qu’elle a un timbre donnant à la chanson un air de tendresse et de romance. A ce niveau-là, ses choix ne peuvent être grands car ce même timbre détermine le genre de musique à interpréter et délimite donc les frontières entre les différents styles . C’est pour cela justement que le timbre de sa voix s’adapte parfaitement aux chansons de Nass El Ghiwane qui se caractérisent par beaucoup de finesse et de tendresse. Mais ce qui est valable pour Nass El Ghiwane ne peut l’être pour d’autres chanteurs et groupes dont elle reprend les succès tels Abdessadek Chakkara, Jil Jilala, Edith Piaf et Houcine Slaoui.
Pour un début de carrière, la réinterprétation des chansons des autres peut s’expliquer, mais Nabyla Maân, quoiqu’encore jeune, ne peut plus être considérée comme une débutante.   
Alors à qui Nabyla veut-elle ressembler au juste ou préfère-t-elle imposer son propre style?
Les potentialités vocales de cette chanteuse lui permettent en effet d’avoir sa propre empreinte, pourvu qu’elle choisisse une fois pour toutes son style personnel. Car passer de  Houcine Saloui  à Chakkara, puis  à Edith Piaf, risque de mettre de la confusion dans l’esprit de ses fans pourtant nombreux.
Chanter en arabe des airs occidentaux, cela se fait surtout si la voix s’y prête. Les frères Mégri en ont donné la preuve dès les années 70. Mais surfer sur plusieurs vagues à la fois risque de déboussoler et ce serait dommage pour cette jeune artiste au talent indéniable.
Le public a rendez-vous avec Nabila à la soirée de clôture de Mawazine où elle interprétera ses dernières chansons. A coup sûr, ils seront nombreux à venir  applaudir cette jeune virtuose dont on dit beaucoup de bien. L’artiste a d’ailleurs un grand atout, celui de jouer de plusieurs instruments tels la guitare, la harpe, le piano ; bref,  elle a  tout ce qu’il faut pour devenir une bonne musicienne qui peut composer ses propres chansons à l’instar de Saida Fikri, sauf que cette dernière a fait son choix : la chanson engagée.

Libé
Samedi 24 Avril 2010

Lu 974 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs