Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nabil Khaldi : L'oiseau rare que nos chanteurs recherchaient




On ne la connaissait pas il y a encore quelques années. Voilà que l'on fait la découverte d'un véritable trésor. C'est de Nabil Khaldi qu'il s'agit, compositeur et membre du jury de Studio 2M. Mais on ne lui connaît pas les autres facettes qui sont pourtant aussi intéressantes que riches.
En effet, ce musicien hors pair jouit d’une grande expérience qu'il a pu faire fructifier dans plusieurs contrées. Après un cursus très brillant sanctionné par un diplôme d'études supérieures, il a fini par opter pour la musique après avoir suivi des cours au Conservatoire. Imbu des musiques marocaines, du classique oriental, du jazz et de plusieurs autres styles de musique, il a pu, lui qui joue de tous les instruments, se forger une expérience sans pour autant délaisser les racines et l'originalité marocaines. Même à Paris, où il s’était installé après ses études, le ressourcement, pour lui, était toujours synonyme de marocanité et ce à tous les niveaux :  musique, cuisine et costumes.
Le sérieux qui a toujours caractérisé la démarche professionnelle de Nabil Khaldi, lui a valu d'être vite remarqué par les cercles artistiques à Paris qui ont sollicité son assistance pour Star Academy. Après c’est l'expérience dans une émission similaire avec la chaîne tunisienne Nesma. Et bien qu'il soit le compositeur de la chanson « Dandani » de Pascale Machâlani qui a fait fureur, au Maroc on ne le connaissait pas beaucoup et on se demandait qui était ce Marocain, cet oiseau rare que les chanteurs au Maroc cherchaient depuis longtemps. Nabil a été touché par 2M en vue de composer une chanson pour Hatim Ammor et le succès était encore une fois au rendez-vous.
Auteur, compositeur  et musicien accompli, il a été sollicité par la chaîne de Ain Sebaâ  pour faire partie de l'équipe de Studio 2M. Les responsables ont vite remarqué qu'ils ont réussi à faire venir un « gros morceau », à même d'apporter beaucoup de choses à leur projet.
Et comme il s'agit d'un véritable patriote, il a commencé par faire des propositions qui se sont révélées judicieuses comme charger des Marocains de responsabilités qui étaient confiées à des étrangers. Il a aussi apporté énormément de choses quant à la préparation et la mise en confiance des candidats. A ce niveau, tous le monde reconnaît ses mérites et c'est certainement grâce à ses conseils que Studio 2M est devenu cent pour cent  marocain dans sa réalisation alors qu'auparavant on faisait appel à des techniciens étrangers.
Et si Nabil Khaldi va de réussite en réussite, c'est parce qu'il a un esprit ouvert et refuse de se confiner dans une école donnée, un style donné et prône l'ouverture sur toutes les différences. Bien sûr, le temps fait son travail mais il ne s'agit nullement pour lui de défendre un style au détriment d'un autre ou de « descendre » un candidat qui a eu un écart vocal ou raté un début de phrase musicale. C'est un encadreur excellent, et ce de l'avis de tous.
Nabil Khaldi a parcouru les quatre coins du globe à la recherche de nouvelles sonorités et de nouvelles expressions musicales. Pour lui, il n'y a pas de frontière en musique car une musique cloisonnée est vouée à la mort. C'est pour cela qu'à la différence de plusieurs musiciens, il encourage l'idée de « L'Boulevard » qui a donné naissance à des groupes de qualité tels H-Kayne, Fnair ou encore Casa Crew.  Aussi, estime-t-il à juste titre, que la réussite d'un chanteur n'est plus tributaire que de la voix mais d'un ensemble d'éléments, car aujourd'hui l'audio est mêlé au visuel et qu'il faut donc réussir  le chant, bien entendu, la présence, l'habillage, la distribution, bref un certain nombre d'éléments, qui concourent  à la réussite du projet. Il en prend pour exemple son expérience avec Pascale Machaâlani à qui il a composé “Dandani” pour figurer dans un album alors qu'au final la chanson devient single. Si cette réussite est due au talent de Nabil, elle l'est aussi au professionnalisme du staff qui travaille avec la chanteuse libanaise. Au Maroc, cette industrie continue à faire cruellement défaut…malheureusement.
Le talent, le savoir-faire et le dévouement de ce grand artiste ne sont pas seulement dédiés à la musique mais aussi aux bonnes causes. C'est lui, en effet, qui a été derrière la composition de chansons au profit d'associations dont l’Association Lalla Salma pour la lutte contre le cancer.
Nabil Khaldi est non seulement un musicien à encourager, mais aussi un exemple à méditer. 

Libé
Samedi 15 Mai 2010

Lu 1620 fois


1.Posté par mohammed noureddine le 31/12/2010 00:46
Que je cherche moi aussi, je suis compositeur de parole arabe tt les styles .je veux le contacter qui peut m aider ???????????

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs