Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mustapha Hadji : “la sélection nationale est sur la bonne voie”




Ancien milieu de terrain, sélectionné à 62 reprises en équipe nationale du Maroc, Mustapha Hadji a laissé une marque
indélébile dans le football de son pays et en Afrique qui lui a valu
de recevoir en 1998 le très convoité Ballon d’Or africain. Il y a quelques jours, il a été distingué, après quelques autres, et en même temps que le Nigérian Jay Jay Okocha, joueur de légende par
la Confédération africaine
de football    

Cafonline.com: Que ressent-on au moment où l’on vient d’intégrer le Panthéon du football africain ?

Mustapha Hadji: «Beaucoup de fierté d’autant que je ne m’y attendais pas. Il y a beaucoup de joueurs en Afrique et être distingué comme une Légende est un motif d’orgueil. La reconnaissance de la plus haute instance du football du continent n’est pas une distinction comme une autre. C’est peut-être l’assurance qu’on a marqué le football de sa génération».
Vous êtes parti très tôt en France, vous y avez grandi, vous vous y êtes totalement intégré, pourtant vous avez choisi l’équipe nationale du Maroc.
 «J’aurais pu jouer en équipe de France. Mais j’ai préféré porter le maillot de l’équipe nationale car je me sens Marocain et que ma place était parmi mes camarades. Je suis, a posteriori, très heureux d’avoir fait ce choix et cela représente une des meilleures décisions que j’ai pu prendre dans ma vie et pas seulement dans celle du joueur que j’étais».

Que pensez-vous de l’évolution du football ces dernières années vous qui étiez encore sur les terrains il n’y a pas longtemps après avoir signé votre premier contrat pro, à Nancy en France, il y a vingt ans ?

 «Ils ont été considérables. En Afrique, la CAN, tous les deux ans, a donné un élan formidable à chacun des pays membres de la CAF. Cette compétition a été pour beaucoup dans le développement du football sur notre contient. C’était et cela reste un rendez-vous incontournable auquel chaque joueur rêve de participer. Hélas je ne l’ai jamais gagnée. D’un point de vue tactique, nous avons tous beaucoup appris sur les terrains européens, pour ceux qui y ont effectué ou effectuent une carrière professionnelle. Je pense que le principal apport a été la discipline de jeu, sans parler naturellement de la préparation».

Quels sont les temps forts de votre carrière?

«Immédiatement? Mon premier match avec la sélection. Je m’en souviens très bien. C’était le 18 octobre 1993, un match éliminatoire de Coupe du monde contre la Zambie que nous avions gagné 1 à 0. En face, il y avait un joueur nommé Kalusha Bwalya. C’est un souvenir qui n’a jamais quitté mon esprit. Et puis il y a eu la Coupe du monde 1998 en France. Il n’y avait que trois places alors pour l’Afrique et nous avions eu la chance de faire partie des trois. Enfin mon Ballon d’Or en 1998 fait naturellement partie des temps forts de ma carrière. Etre élu Meilleur footballeur d’Afrique est quelque chose d’exceptionnel qui vous suit tout au long de votre vie».  

Comment voyez-vous le football marocain ?

 «Ce qui nous a manqué c’est un véritable professionnalisme au niveau national. Depuis qu’on l’a instauré les choses vont beaucoup mieux. Je pense que les efforts réalisés depuis quelques saisons par la Fédération sont en train de payer. Tous les signaux sont positifs et je pense qu’ils expliquent notre qualification pour la CAN».  

Que faites-vous depuis votre retrait des terrains?

 «Pour le moment rien. Je pense devoir rendre un peu de ce que j’ai appris aux jeunes. Mais vous n’allez pas tarder à entendre reparler de moi, soit dans l’encadrement, soit dans l’administration du football».

Cafonline.com
Mercredi 4 Janvier 2012

Lu 522 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs