Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Musiques du monde : Forte participation des artistes et professionnels marocains au Forum d’Agadir




Musiques du monde : Forte participation des artistes et professionnels marocains  au Forum d’Agadir
Durant trois jours, Agadir a été la capitale de la musique. En effet, c’est la première fois qu’une ville du Sud accueillait le Forum européen des festivals de musiques du monde, et ce à l’initiative de Brahim El Mazned, le directeur artistique du Festival Timitar.
Ce Forum d’Agadir, qui, de l’avis de tous, a été une grande réussite, a vu la participation de plusieurs festivals européens et étrangers, 10 festivals marocains, 20 groupes programmés, et une centaine d’artistes marocains dont des amazighs, et groupes musicaux de Casablanca, Tanger, Tétouan, Rabat, Kénitra, d’Agadir et de la région du Souss-Massa-Drâa.
Ce Forum a constitué une grande opportunité pour les  artistes présents à Agadir qui ont eu plusieurs contacts avec les professionnels de la musique, soit dans le cadre des speed meetings, soit lors des showcases. On peut citer entre autres noms: Chérifa, Ammouri M’barek, Rachid Zeroual, Larbi Imghrane, Malika Zarra, Mâalem Alikan, Izenzaren Chamekh,  Ribab Fusion, Rayssa Fatima Tachtoukt, Driss El Maloumi, Massine, Toudert, Hoba Hoba Spirit, Haoussa, Wachminhit, Imazzalen, Amayno, Oudaden, Ras Derb, Hamid Inerzaf, Ali Chouhad, Jouala, Anir, Mehdi Nassouli, Samira Kadiri, Bob Al Maghreb, Rays Lahcen Idhamou, Roudaniates, Daqqa Roudania, Melhoun Roudani, Faï, Oum, ..
Comme dit le proverbe :«On n’est jamais mieux servi que par soi-même», et justement cette fois-ci, nos artistes l’ont bien compris, car si El Mazned a eu l’excellente idée de proposer à ses pairs de l’European Forum  of  Worldwide Music Festivals (EFWMF) de tenir leur réunion annuelle dans la capitale du Souss-Massa-Drâa, l’organisation de cette  grande manifestation artistique n’aurait sans doute pas été une grande réussite comme ce fut le cas, sans la contribution spontanée de tous les artistes, et en particulier ceux de la région qui se sont mobilisés, et qui y ont œuvré dans une parfaite synergie avec les organisateurs. Et c’est justement cette admirable conjugaison d’efforts, et ce professionnalisme dont  a fait preuve toute l’équipe d’organisation, et que nous avons pu constater à tout moment, qui ont facilité le bon déroulement du Forum à la  satisfaction générale.
Il est à noter aussi que cet événement artistique, unique en son genre à Agadir, a également bénéficié d’une large couverture médiatique locale, nationale et étrangère.
Maintenant, reste à espérer que tous ces contacts et tous ces échanges auront des retombées bénéfiques pour nos artistes. Mais pour que ces derniers puissent vivre dignement du produit de leur travail, encore faut-il que l’Etat fasse son devoir en matière de protection de leurs œuvres artistiques qui font l’objet d’un piratage éhonté. Le BMDA (Bureau  marocain du droit d’auteur) devrait remplir pleinement son rôle dans ce domaine à l’image de  structures analogues à l’étranger. Et pour combattre ce fléau du piratage et du non-respect des droits d’auteur en matière de musique, il faudrait prendre des mesures draconniennes dans ce domaine pour mettre un terme, une fois pour toutes, à l’anarchie qui y règne, de manière à dissuader tous ceux qui se permettent de copier ou d’utiliser illégalement les œuvres musicales de nos artistes, fruits de leur labeur et de leur génie créatif.

 
Ils ont dit

-Brahim El Mazned,  directeur artistique  du Festival Timitar et véritable cheville ouvrière de l’organisation du Forum : «Je pense que nous avons relevé ce nouveau défi et atteint notre objectif. La présence de plusieurs artistes et professionnels de la musique, d’ici et d’ailleurs, témoigne de l’importance que revêt ce Forum aux yeux  des  intéressés eux-mêmes, et en particulier les artistes marocains qui sont venus de plusieurs villes du Royaume, et parfois de loin pour ne pas manquer ce rendez-vous. Cette réussite est vraiment partagée car tout le monde y a contribué, et c’est donc un vrai motif de satisfaction pour nous tous».

- Alexandra Archetti Stolen, présidente de l’EWFMF et directrice de l’Oslo World Music Festival : «On est très contents d’avoir passé ces quatre jours à Agadir. Ça a été une grande expérience pour nous parce qu’on a eu la possibilité de rencontrer beaucoup de musiciens et de professionnels de la musique marocaine, et nous nous en sommes imprégnés un peu plus.
On a choisi Agadir parce qu’il est important pour nous de travailler avec la musique de tout le monde, et c’est aussi important d’être sur place dans un pays du Sud, surtout maintenant où toute l’Afrique connaît un changement. Je pense que politiquement et culturellement, il est important de montrer qu’on soutient le monde de la musique si on veut participer au développement de la scène de musique marocaine. Et je pense que le fait d’avoir amené un forum ici avec beaucoup de festivals, c’est aussi une manière d’ouvrir les yeux du monde sur la musique marocaine. Je crois que plusieurs festivals vont retenir les showcases et les musiques qu’on a vues en live. Personnellement, j’ai vu des  groupes qui m’ont  beaucoup impressionnée. Alors, je pense qu’on va développer quelque chose après ce voyage d’Agadir, et voir s’il y a des festivals qui peuvent programmer des musiques du Maroc. Je  pense aussi que les échanges d’idées, les réflexions qu’on a eu ensemble sont aussi importants. Je dois souligner également qu’il y a eu une excellente organisation à tous les niveaux. Et le fait d’avoir amené différents festivals du Maroc à Agadir, nous a vraiment permis de voir ce qui se  passe ici. Ça a été vraiment très enrichissant pour nous».

-Ammouri M’barek, artiste amazigh : «D’abord, je trouve que c’est une grande occasion, je dirai même que c’est une occasion en or pour les artistes marocains en général et particulièrement les artistes de chez nous, les artistes amazighs du Sud, parce que c’est la première fois qu’une telle manifestation a lieu au Maroc. Le Forum européen des musiques du monde n’est jamais sorti d’Europe. Mais cette fois, ils ont eu une l’idée géniale  de venir l’organiser à Agadir. C’est donc une grande fenêtre qui s’ouvre devant les différents styles de musique marocaine. Donc, je pense que c’est une aubaine pour les artistes. On a eu des contacts avec ces gens-là, qui, je l’espère, donneront des fruits. Reste maintenant aux artistes de s’affirmer davantage et de  faire plus d’efforts dans leurs créations et dans leur art».

Musiques du monde : Forte participation des artistes et professionnels marocains  au Forum d’Agadir

M’BARK CHBANI
Mardi 25 Septembre 2012

Lu 657 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs