Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Musée du Louvre : Le Maroc dans la collection du département des Arts de l’Islam




Musée du Louvre : Le Maroc dans la collection du département des Arts de l’Islam
Avec son nouveau département dédié aux Arts de l’Islam, le célèbre musée parisien Le Louvre met en lumière une grande civilisation à travers une collection d’œuvres inédites témoignant de la diversité des créations artistiques issues de mille deux cent ans d’histoire et d’un territoire déployé sur trois continents, allant du Maroc à l’Inde.
“Les œuvres provenant du Maroc occupent une place de choix dans le parcours de cette civilisation qui s’étend de l’Espagne à l’Inde et du VIIe au XIXe siècle”, souligne, dans un entretien à la MAP, Mme Gwenaëlle Fellinger, directrice adjointe du Département inauguré mardi par le président François Hollande en présence notamment de SAR la Princesse Lalla Meryem.
La direction du Louvre a tenu à inclure parmi les pièces phares de sa précieuse collection, l’une des plus riches et plus belles du monde dans le domaine des arts de l’Islam du VIIe au XIXe siècle, des chefs-d’œuvre d’origine marocaine, a-t-elle affirmé.
Au cours de son voyage au sein des différents volets de la création islamique, le visiteur des nouveaux espaces du Louvre pourra notamment découvrir ainsi des fragments des minbars de l’antique mosquée phare de Marrakech, la Koutoubia (2ème quart du XIIe siècle), de la Mosquée-université Al Qarawiyn (milieu du XIIe siècle) ou encore de la Médersa Bou Inaniya (milieu du XIVe siècle) de Fès.
Il serait aussi tenté de s’arrêter près des “très beaux linteaux et des corbeaux de bois sculpté provenant de Fès et de Rabat et datés de l’époque mérinide (XIVe siècle)”, qu’il pourrait apprécier autant qu’”un coffre fabriqué à partir de linteaux mérinides”, selon la responsable du département.
Les linteaux et corbeaux de bois en cèdre (pièce de bois, en saillie supportant les extrémités d’une corniche, d’une poutre, d’un linteau ou une galerie en encorbellement) de cette époque sont représentatifs des techniques de maçonnerie et d’architecture mérinide.
Ces œuvres, précise-t-elle, appartiennent au musée parisien du Quai Branly qui “a choisi de les déposer dans le nouveau département pour qu’elles y soient présentées”.
Pour ce qui est des dynasties almohades et almoravides durant leur règne en Espagne, Mme Fellinger retient comme pièce majeur de l’exposition “le lion provenant de Monzon que l’on date des XIIe-XIIIe siècles”.
“Il s’agit d’un très beau lion de bronze à queue articulée, servant probablement de bouche de fontaine”, explique-t-elle.
Ce lion aurait été trouvé dans les années 1860 à Monzon de Campos, dans la province de Palencia en Espagne. Si la qualité des pièces issues de l’Andalus sous le règne des dynasties marocaines est affirmée, la responsable du musée reconnaît que leur part dans la collection reste relativement faible par rapport au nombre total des œuvres exposées. Pour expliquer cet écart, la spécialiste française évoque “des raisons historiques”.
La principale a trait, dit-elle, au choix du protectorat français, dans la première moitié du XXe siècle “au moment où la plupart des collections d’art islamique se développaient”, de fonder des musées sur place, ce qui a fait que “peu d’œuvres ont trouvé le chemin de Paris”. De plus, ajoute-elle, “les fouilles qui étaient alors menées au Maroc privilégiaient les périodes antiques”.
Certes, depuis l’indépendance, les périodes islamiques ont gagné, selon elle, la faveur des archéologues et des historiens de l’art, “les accords internationaux stipulent toujours que le produit des fouilles reste au Maroc”.

MAP
Vendredi 21 Septembre 2012

Lu 501 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs