Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Musa Bility n'entend pas se retirer de




Le président de la Fédération libérienne Musa Bility a exprimé jeudi son optimisme sur ses "chances de remporter la présidence de la Fifa" tout en affirmant qu'il ne se retirerait pas de la course.
"Je suis optimiste sur mes chances de remporter la présidence de la Fifa. Je n'envisage en aucune manière de renoncer à ma candidature pour qui que ce soit", a déclaré M. Bility, 48 ans, dans un entretien avec un journaliste de l'AFP à Monrovia, où des Libériens lui témoignent avec enthousiasme leur soutien à sa candidature.
Il a rejeté même l'éventualité de se retirer de la course pour une candidature africaine unique au profit du Sud-Africain Sexwale, 62 ans, président du comité de surveillance de la Fifa pour Israël/Palestine, qui apparaît comme l'homme neuf réclamé par beaucoup, loin des scandales de la Fifa.
"Le second candidat africain (en lice) n'a rien que je n'ai pas. Il n'a jamais été un officiel du football dans son pays, je n'ai donc aucune raison de me retirer en faveur d'une autre personne", a soutenu M. Bility.
Le directeur de campagne de Musa Bility, Edwin Snowe, par ailleurs député du parti au pouvoir, a affirmé de son côté avoir déjà commencé à battre le rappel des troupes, après avoir officiellement déposé en son nom, le 26 octobre, son dossier de candidature en Suisse.
"Nous avons rencontré 26 pays et avons discuté avec plus de 30 officiels du football. Nous allons travailler sans relâche vers la victoire de Musa Bility. Nous sommes optimistes que George Weah, icône du football mondial, va se joindre à nous dans cette campagne", a déclaré à l'AFP M. Snowe, sans identifier les pays et officiels approchés.
En août dernier, le Comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) avait annoncé son refus de soutenir M. Bility.
Mercredi, la CAF a indiqué avoir "reçu et écouté" quatre des sept candidats restant en course: le cheikh Salman, le prince Ali, Gianni Infantino et Tokyo Sexwale entre le 25 et le 28 octobre, en précisant qu'elle réservait sa réponse.
 

Samedi 31 Octobre 2015

Lu 1518 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs