Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Munir Haddadi vaut 14 millions d’euros Le Barça n’est pas disposé à brader son joueur bien qu’ il n’entre pas dans les plans de Valverde




A l’instar de Younès Belhanda, Munir Haddadi est bien parti pour atterrir, comme chaque saison, au sein d’un nouveau club. Ce qui est sûr, c’est qu’il n’évoluera pas la saison prochaine sous les couleurs de son club formateur le FC Barcelone et c’est l’option du prêt qui se précise de jour en jour. Et ce après que le nouvel entraîneur catalan, Ernesto Valverde, a fait part  de son intention de ne pas compter sur Haddadi. 
Après avoir été prêté au FC Valence lors  du précédent exercice de la Liga, tout porte à croire qu’il en sera de même lors de cette saison, sachant qu’il y a des clubs qui ont manifesté leur intérêt de s’attacher les services de l’Hispano-Marocain. 
Munir Haddadi se trouve dans le collimateur des clubs allemand de Schalke 04, anglais de West Ham, Southampton et de Crystal Palace, ainsi que français de l’Olympique de Marseille et de Lyon. Sauf que les dirigeants catalans ne veulent aucunement brader leur joueur, réclamant la coquette somme de 14 millions d’euros d’après la publication espagnole Mundo Deportivo.
A signaler que le club du Zénith Saint-Pétersboug, coaché par l’Italien Roberto Mancini,  avait présenté  il y a quelques jours une offre de 20 millions d’euros déclinée par Munir Haddadi nullement tenté par un passage dans le championnat russe. 
A Valence et en dépit de ses performances en deçà des attentes, Munir Haddadi a eu droit à un temps de jeu important disputant 37 matches, toutes compétitions confondues, inscrivant huit buts et délivrant trois passes décisives.
Il y a lieu de rappeler qu’en ce qui concerne l’avenir  de Munir Haddadi avec l’équipe nationale du Maroc, rien n’est encore décidé pour le moment. La Fédération espagnole n’a pas encore délivré à la FRMF le passeport sportif dudit joueur, fondant ses arguments sur les règles de double nationalité et d’éligibilité à une sélection nationale conformément à l’alinéa 2 de l’article 15 du règlement de la FIFA. Lequel article stipule que « tout joueur qui a déjà pris part, [dans une équipe], à un match international (totalement ou partiellement) d’une compétition officielle de quelque catégorie que ce soit ne peut plus être aligné en match international par une autre équipe, sauf en cas d’exceptions». 
A cet effet, il y a lieu de rappeler que Munir Haddadi avait disputé un match officiel avec la sélection première de l’Espagne. C’était en septembre 2014 contre la Macédoine pour le compte des éliminatoires de l’Euro 2016.
Reste à savoir si le sort de cette affaire n’est pas scellé pour de bon, en tenant compte de l’article 15 et de ses « cas d’exceptions ». Puisque malgré le fait que Haddadi avait porté les couleurs de la Roja, il garde ses chances de pouvoir opter pour le maillot de son pays d’origine. Et ce pour la simple raison que le match auquel il avait pris part avec la sélection espagnole comptait pour les éliminatoires de l’Euro, concours auquel le Maroc ne peut pas participer. S’il s’agissait des éliminatoires du Mondial, cela aurait été compliqué de pouvoir qualifier ledit joueur du moment qu’il avait été retenu en équipe première d’Espagne. 
 


Mohamed Bouarab
Jeudi 13 Juillet 2017

Lu 622 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs