Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Municipalité d'Essaouira : Le compte administratif sous la loupe de la justice




Municipalité d'Essaouira : Le compte administratif sous la loupe de la justice
Comme nous l'avions indiqué il y a quelques mois, le compte administratif 2009 de la municipalité d'Essaouira qui a fait des vagues dans le milieu des édiles et des habitants n'est pas passé inaperçu. La preuve : une enquête a été ouverte sur ordre du procureur général suite à une lettre anonyme demandant une enquête rigoureuse sur les contestées dépenses au premier semestre du mandat de l'actuel conseil présidé par Mohammed El Ferra.
A cet effet, le cinquième vice-président de Ferra, le secrétaire du conseil communal, et le fournisseur qui a bénéficié de la quasi-totalité des bons de commande émis durant ladite période, ont été respectivement auditionnés par le procureur du Roi près la Cour d'appel de Safi.  Emission de bons de commande dont la valeur dépasse deux millions de dirhams au profit d'un seul fournisseur, consommation abusive de gazoil, conflits d'intérêt et irrégularités entre autres qui, d'après des sources concordantes, devraient faire l'objet de ces auditions qui auront sans doute une incidence sur l’avenir de l'actuel conseil communal qui n'a cessé de faire des remous depuis son installation en juin 2009.
Une première année incontestablement marquée par l'opération de cession de terrains et bien communaux à cinq particuliers contre le prix dérisoire de 600 DH/m2 et sans aucun respect des procédures en vigueur. Une opération qui a été fortement condamnée par l'opinion publique, société civile et partis politiques. Finalement, la pression de la société civile avait eu gain de cause puisque le gouverneur avait  refusé de valider cette décision de cession étrangement votée par la majorité des édiles. Cette même majorité avait boycotté les travaux de la première séance de la session du compte administratif 2009 en raison des irrégularités financières relevées sur un tableau récapitulatif adressé par le service comptabilité de la municipalité et précisant clairement l'historique des bons de commande des six premiers mois.
Quelques semaines auparavant, une nouvelle affaire immobilière en rapport avec les édiles du conseil communal d'une part, et l'opérateur national Al Omrane d'autre part avait défrayé la chronique. Habitants, société civile, et partis politiques ont dénoncé l'attribution de lots à des membres des conseils communal et provincial dans le cadre de l'opération Argana. Cependant, la justice suit son cours dans l'affaire d'injure déclenchée par l'istiqlalienne Hafida Jadali contre le cinquième vice-président l'accusant ainsi de l'avoir publiquement insultée et humiliée au cours d'une session de l'actuel conseil municipal.
Au niveau des réalisations, la situation n'a cessé de se dégrader à tous les niveaux. Les problèmes de l’aménagement de la ville empirent de jour en jour: Réseau d'assainissement liquide défaillant, infrastructures routières lamentables, espaces publics occupés au vu et au su de tout le monde, et services de base de piètre qualité.

Abdelali Khallad
Vendredi 11 Juin 2010

Lu 870 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs