Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Multiplication des mesures de prévention à travers le monde : La grippe porcine débarque en Espagne




Multiplication des mesures de prévention à travers le monde : La grippe porcine débarque en Espagne
Renforcement des contrôles aux aéroports ou suspension des importations de porc: de nombreux pays à travers le monde ont pris hier des mesures pour tenter de contrer la propagation de l’épidémie de grippe porcine apparue au Mexique, dans un climat général de vigilance.
Un premier cas a été confirmé hier en Espagne chez un jeune homme de 23 ans de retour d’un voyage au Mexique, alors que seul le continent américain était jusqu’à présent touché de façon certaine.
Dans la foulée de cette annonce, l’UE a déconseillé les déplacements dans les zones les plus affectées par la grippe porcine, et annoncé la tenue d’une réunion extraordinaire jeudi.
«Je conseillerais aussi aux voyageurs de demander un conseil médical immédiat s’ils présentent l’un des symptômes» de la maladie, a ajouté la commissaire européenne à la Santé, Androulla Vassiliou, qui se trouvait hier à Luxembourg pour faire le point de la situation avec les ministres européens des Affaires étrangères.
Sensibilisés par la crise de la pneumonie atypique (SRAS) de 2003 et la menace de grippe aviaire, les pays asiatiques apparaissent de leur côté particulièrement mobilisés, avec des contrôles accrus aux aéroports et la mise en place de scanners thermiques.
A Hong Kong, où les premières victimes humaines de la grippe aviaire avaient été recensées en 1997, les contrôles depuis lors sont stricts.
Chaque passager y arrivant en avion ou en bateau voit ainsi sa température testée par infrarouge. Le territoire a de plus annoncé hier des mesures strictes de quarantaine pour tout passager en provenance d’un des pays touchés par l’épidémie de grippe porcine et présentant des symptômes.
Des scanners thermiques ont également été installés à l’aéroport international de Bangkok, ainsi que dans les principaux aéroports internationaux d’Indonésie.
Le Japon a décidé de renforcer les mesures préventives de quarantaine dans les aéroports pour les passagers débarquant de l’étranger qui présenteraient des symptômes de la maladie.
La Chine et la Thaïlande ont par ailleurs annoncé la suspension des importations de viande porcine du Mexique et des Etats-Unis. L’Indonésie a suspendu toute importation de porc.
La Russie a décidé d’inspecter dès hier tous les avions en provenance du continent américain. Moscou avait déjà adopté de telles mesures la veille pour les avions provenant des Etats-Unis et du Mexique, ainsi qu’une interdiction des importations de viande de ces pays et de plusieurs Etats d’Amérique centrale.
Pourtant, l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) a assuré hier «qu’il n’existait aucune preuve selon laquelle ce virus est transmis par la nourriture».
Au Mexique, foyer de l’épidémie, le virus a causé 20 décès avérés, mais le ministre de la Santé mexicain a évoqué un bilan «probable» de 103 morts.
Un total de 20 cas de grippe porcine ont été décelés aux Etats-Unis, qui avaient déclaré dimanche «l’état d’urgence sanitaire», et 6 cas au Canada.
En Europe, où un premier cas humain de grippe porcine a été détecté en Espagne chez un homme qui avait séjourné au Mexique, des mesures sont prises dans de nombreux pays.
Le premier voyagiste allemand TUI a indiqué que les voyages à destination directe de Mexico étaient annulés. Des cellules de crise ont été mises sur pied hier en Pologne et en Roumanie. En France, le ministère de la Santé, qui a installé dans ses sous-sols un centre de crise sanitaire, a prévu depuis dimanche un point d’information quotidien.
A partir de ce mardi minuit, les capitaines des avions en provenance du Mexique et d’Amérique du Nord devront faire un point de l’état de santé des passagers avant de pouvoir atterrir en Australie. Tout voyageur présentant des symptômes de la grippe sera placé en quarantaine.

AFP
Mardi 28 Avril 2009

Lu 356 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs