Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mourinho: “Zidane aussi a été sifflé à Bernabeu”




L’entraîneur du Real Madrid José Mourinho, sifflé dimanche par une partie du stade Santiago-Bernabeu malgré la victoire de son équipe en Liga contre l’Athletic Bilbao (4-1), a affirmé n’avoir «aucun problème» avec ces sifflets soulignant que «Zidane aussi a été sifflé».
«C’est vrai, c’est la première fois que cela se produit pour moi à Bernabeu. Mais je n’ai aucun problème avec cela. Zidane a été sifflé ici, Ronaldo (l’attaquant brésilien) a été sifflé ici, Cristiano Ronaldo, pourtant soulier d’or, a été sifflé ici. Qui suis-je pour ne pas être sifflé aussi ici?», a estimé José Mourinho en conférence de presse.
Ces sifflets interviennent dans une ambiance quelque peu paradoxale. Le Real est toujours leader en Liga avec cinq points d’avance sur le FC Barcelone. Mais le technicien portugais semble «payer» sa défaite contre les Blaugrana mercredi dernier en quart de finale aller de la Coupe du Roi (2-1).
Mais ces sifflets sont peut-être aussi motivés par les révélations du journal Marca qui, dans son édition de dimanche, a publié le contenu de certaines conversations que José Mourinho aurait eues vendredi avec certains cadres.
En dessous d’un large titre «Se dire les choses en face» («A la cara») barrant sa une, Marca dévoilait ainsi la discussion que «The Special One» aurait notamment eue avec Sergio Ramos et le capitaine Iker Casillas.
Le coach portugais reprocherait notamment aux joueurs de ne pas l’avoir épargné dans leurs déclarations d’après-match.
«Vous m’avez tué en zone mixte», leur aurait dit Mourinho, reprochant plus particulièrement au groupe des joueurs espagnols du Real de l’avoir critiqué d’autant plus librement qu’eux seraient «protégés» par la presse ibérique.
«Evidemment, comme vous les Espagnols avez été champions du monde et que vos amis de la presse vous protègent...», sont quelques-uns des propos de Mourinho rapportés par Marca.
«Mou» aurait aussi reproché au défenseur central Sergio Ramos de ne pas avoir été au marquage de Puyol sur le corner qui amène l’égalisation des Blaugrana en Coupe du Roi.
Selon Marca, Mourinho et Ramos auraient eu un vif échange:
«Ramos: Nous avions décidé d’échanger le marquage (avec Pepe)
Mourinho: Alors maintenant, tu joues à l’entraîneur?
Ramos: Non, mais en fonction de la situation du match, il faut parfois changer de marquage. Mais comme vous n’avez jamais porté le maillot (au plus haut niveau), vous ne pouvez pas savoir que ce genre de situation se présente parfois.»
Interrogé dimanche sur la véracité des informations de Marca, Mourinho a écarté la question d’un revers de main: «Je ne lis pas Marca. Encore moins les jours de match où j’interdis de toute façon la présence de journaux lors des mises au vert».

Libé
Mardi 24 Janvier 2012

Lu 319 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs