Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Moulay Yacoub : 190 ha mobilisés pour l’habitat social




Renforcer les programmes d'habitat social et de logement au profit de la classe moyenne est l’objet de la convention signée en février dernier à Fès et entrée en vigueur dernièrement avec le lancement à Moulay Yacoub par SM le Roi Mohammed VI, des travaux de réalisation du nouveau pôle urbain de Ras El Ma.
Mobilisant une assiette foncière publique de 3.853 ha pour la réalisation de 200 mille unités d'habitat pour un investissement global de près de 52 milliards de dirhams, la convention vise la création de 14 pôles et zones urbains et la mise en oeuvre de 28 programmes d'habitat dans 32 villes et centres répartis sur onze régions du Royaume.
   Sur ce montant, la province de My Yacoub qui enregistre un taux des plus élevés de pauvreté au niveau national, devra bénéficier de 812 millions de DH pour la réalisation de ce pôle urbain intégré qui profitera à 50.000 habitants.
   Devant générer des investissements de l’ordre de 3 millions de DH, ce pôle, situé dans la commune rurale d’Ain Chkef, consiste essentiellement en la construction de 12.670 unités sur 190 ha réparties sur une zone d’habitat et un parc industriel.
   Le parc industriel comprendra 130 unités, alors que la zone d’habitat sera dotée de 2.490 unités réservées à la résorption des bidonvilles, 3600 aux logements à 140.000 DH, 2400 aux logements à 200.000 DH, 4000 aux logements pour la classe moyenne et 50 unités aux lots d’équipements socio-culturels.
   La cité spirituelle du Royaume sera l’une des grandes bénéficiaires de ce projet à travers le renforcement de ses atouts et la mise à niveau urbanistique, ainsi que la réhabilitation de l’ancienne médina, la qualification des quartiers de Jnanate et de la zone nord et le recasement des ménages occupant des bâtisses insalubres ou menaçant ruine.
   Fès qui vient de fêter son 1200ème anniversaire devra maîtriser le développement urbanistique de sa zone sud grâce à ce projet qui ne manquera pas de contribuer à l’éradication de l’habitat insalubre, à l’augmentation de l’offre de logements pour les ménages à faible et moyen revenus, au transfert des unités vétustes ou présentant des risques, ainsi qu’à la création de nouveaux emplois dans le secteur industriel.
   Le projet, qui sera opérationnel à l’horizon 2015, vise également le renouvellement de l’actuel tissu urbanistique et le développement des zones couvertes par les documents d’urbanisme.
   Les bénéficiaires y contribueront à hauteur de 750 millions de DH et l’Etat avec une subvention de 62 millions assurés par le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement de l’espace.
   Grâce à un positionnement géographique privilégié près de l’autoroute et des grands axes routiers de la ville de Fès, le pôle urbain de Ras El Ma se veut un projet innovant destiné au renforcement de la compétitivité et des attraits de Fès. 

Ahmed Amine
Mardi 7 Avril 2009

Lu 249 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs