Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Montolivo “l’Allemand”, le quatrième mousquetaire




Montolivo “l’Allemand”, le quatrième mousquetaire
Riccardo Montolivo, brillant contre l’Angleterre malgré son tir au but raté, est la dernière pièce du puzzle du milieu de terrain de l’Italie, le point fort du jeu de la “Nazionale” en vue de la demi-finale de l’Euro contre l’Allemagne.
Moitié allemand, Montolivo espère jouer contre l’équipe chère à sa mère, Antje Dippel, de Kiel, qui a rencontré Marcello Montolivo lors d’études à Londres, et l’a suivi en Italie où ils se sont mariés.
Il lui faudra reproduire son match de dimanche (0-0, 4 t.a.b. à 2 pour l’Italie), où il a “été un des meilleurs”, selon le sélectionneur Cesare Prandelli. Il s’est parfaitement inséré dans un milieu de terrain qui est un des meilleurs de la compétition.
Car il n’y a pas qu’Andrea Pirlo. Meilleur joueur de l’Italie à l’Euro, la “Fée Clochette” est bien entourée, avec Claudio Marchisio très incisif à droite, et Daniele De Rossi à gauche, qui sait tout faire (mais est incertain à cause d’un nerf sciatique douloureux).
“J’ai cru que le monde s’écroulait”
L’insertion à la pointe du milieu de Montolivo, 27 ans, titulaire pour la première fois de l’Euro à Kiev, a apporté “l’équilibre” cher à Prandelli contre l’Angleterre, où l’Italie a tenu la balle les deux-tiers du match, notamment grâce à son numéro N.18.Thiago Motta n’avait pas démérité lors des trois premiers matches, mais il est plus récupérateur dans l’âme et ralentissait parfois le jeu. Avec Montolivo, le collectif de l’Italie a accéléré la manoeuvre.
Percutant, il a beaucoup tenté, beaucoup raté aussi, mais a pris des risques. “J’attendais tellement ce moment, je suis content d’avoir bien joué, a-t-il dit, mais surtout qu’on se soit qualifiés”.
Si Montolivo a “cru que le monde s’écroulait” quand il a frappé son tir au but à côté du cadre, son raté n’a pas prêté à conséquence.
Son éclosion a pourtant sans cesse été retardée. Seul vrai nouveau titulaire avec Giorgio Chiellini dans l’équipe de Marcello Lippi 2008-2010, qui avait gardé tous ses champions du monde 2006, il n’avait guère convaincu à la Coupe des Confédérations 2009 ni lors du naufrage au Mondial-2010.
Drapeau allemand
Presque toujours titulaire avec Cesare Prandelli, qui en avait fait son capitaine à la Fiorentina (2005-2010), il avait disparu du onze de départ au coup d’envoi de l’Euro, au profit d’une défense à cinq pour les deux premières rencontres.
Mais il a su saisir sa chance contre l’Angleterre et a sans doute gagné ses galons pour la demi-finale, où il pourra comprendre les consignes des défenseurs adverses, puisqu’il parle allemand. Il porte d’ailleurs un petit drapeau allemand incrusté sur ses chaussures.
Son point faible reste le réalisme. Montolivo n’a marqué qu’un but en 35 sélections, contre l’Espagne en amical le 10 août 2011 (2-1), malgré de nombreuses tentatives.
Montolivo a aussi du caractère. Il a résisté au pressing de la Fiorentina, qui voulait absolument le voir prolonger son contrat, afin de rejoindre l’AC Milan libre, ce qu’il a fait sitôt le championnat d’Italie terminé. Les supporters de la “Viola” lui ont lancé du: “Traître!” mais il a tenu bon et a aidé son club à se maintenir au bout de la saison.

Libé
Jeudi 28 Juin 2012

Lu 383 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs