Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mondial en majesté au pays du foot roi




Mondial en majesté au pays du foot roi
Des buts à la pelle, dont quelques bijoux, des scenarii incroyables, un public en liesse: le Brésil a oublié ses retards de préparation et ses craintes de mouvements sociaux, avec un début de Mondial-2014 en majesté au pays du foot roi.
"Il est maintenant l'heure de parler football", s'est félicité Saint-Clair Milesi, porte-parole du comité d'organisation local (LOC) devant la presse à Rio. Alors que le Brésil a longtemps redouté des nuages de gaz lacrymogènes venant boucher l'horizon, c'est une pluie de buts qui s'est abattue sur le pays. 
En comparaison, au Mondial en Afrique du Sud il y a quatre ans, 13 buts avaient été inscrits dans les 8 premiers matchs (1,6 de moyenne). Cette fois au Brésil, il y en a eu plus du double; 28 (3,5 de moyenne).
Comment expliquer une telle avalanche ? "Il y a beaucoup d'engagement pour marquer, pour attaquer, ce qui est bien pour le jeu. Et puis tactiquement, les équipes prennent plus de risques depuis quatre ans, avec souvent deux défenseurs qui montent ensemble", s'est réjoui devant la presse à Rio Gérard Houllier, membre d'une commission technique sur le jeu de la Fifa.
 
Hymnes a cappella 
 
Et parmi toutes ces réalisations, il y a déjà quelques pépites : Robin Van Persie s'est transformé en "Hollandais Volant" pour marquer une tête lobée somptueuse face à l'Espagne. "C'était fantastique ce but, phénoménal", s'est extasié l'ancien coach de Liverpool. Et que penser de cette feinte de corps amenant le premier but de Robben, qui laissa à la dérive Gerard Piqué et Sergio Ramos, deux des meilleurs défenseurs au monde ?
Ce match Pays-Bas - Espagne (5-1) a d'ailleurs fait beaucoup pour la belle tenue du Mondial brésilien, puisque outre un large score, c'est un résultat totalement inattendu, notamment après une première période maîtrisée par la Roja. Comme l'est la chute de l'Uruguay face au Costa Rica 3 à 1.
Juste à côté du terrain, il faut aussi parler des tribunes. Elles sont pleines, ou presque, et l'ambiance est au rendez-vous. Lors du match d'ouverture, le monde a découvert sur ses écrans télé ces supporteurs brésiliens qui continuent à chanter l'hymne national a cappella une fois que la musique s'est arrêtée.
 
Romario devenu fan
 
Cette pratique des fans de la Seleçao est née à la Coupe des Confédérations l'été dernier, notamment du match Brésil - Mexique à Fortaleza au premier tour. Mais d'autres publics ont copié cette façon sympathique de prolonger les hymnes, comme on a pu le voir avec les supporteurs du Chili et de la Colombie.
L'autre particularité du public brésilien est qu'il chante, y compris lors de matchs qui ne concernent pas la Seleçao, par exemple lors de Colombie - Grèce. Les paroles ? "Eu sou brasileiro, com muito orgulho, com muito amor" ("Je suis Brésilien, avec beaucoup de fierté, beaucoup d'amour"), sont extraites d'une chanson écrite par le compositeur Nelson Biasoli et sortie en 1979, "Grito de guerra" ("Cris de guerre").
Les supporteurs brésiliens la chantaient déjà lors des matchs de la Seleçao au Mondial-2010 et à la dernière Coupe des Confédérations.
Et même les critiques sont en mode "sans le son" pendant le Mondial. Ainsi, Romario, capable de lancer des insultes en direct à la télévision contre les N.1 et 2 de la Fifa, Sepp Blatter et Jérôme Valcke ces derniers mois, s'est transformé en fan de base. Sur son compte twitter, après le match d'ouverture, l'ancienne gloire de la Seleçao a ainsi lancé: "Félicitations au Brésil ! Et maintenant au tour du Mexique !". Le Mondial est lancé.
 

AFP
Lundi 16 Juin 2014

Lu 352 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs