Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mondial des clubs : Les Corinthians sur le toit du monde




Mondial des clubs : Les Corinthians sur le toit du monde
Les Brésiliens des Corinthians ont remporté le Mondial des clubs en battant les champions d'Europe de Chelsea 1 à 0 en finale, dimanche à Yokohama.
C'est Paolo Guerrero qui a marqué le seul but de la partie, en propulsant à la 69e minute de la tête un ballon contré par un défenseur Blues, le gardien Petr Cech étant également sorti afin de tenter d'intercepter la balle.
Les Corinthians, qui avaient obtenu leur ticket pour la finale en battant les Egyptiens d'Al-Ahly grâce déjà à un but de la tête de Guerrero, mettent ainsi fin à la domination de l'Europe.
Après leur 1er titre en 2000, les Brésiliens ramènent en effet sur leur continent un titre que l'Europe s'était octroyée sans partage depuis 2007.
Après une première période cadenassée par les deux équipes, les Corinthians ont fini par faire la différence face aux Anglais alors que Moses avait mal exploité quelques situations avant le repos, face à un Cassio en grande forme.
Après l'ouverture du score, la réaction de Chelsea, où Torrès a raté une balle d'égalisation immanquable (86) avant de se voir refuser un but pour hors-jeu (90+2), est restée très brouillonne. Exclu à la 89e minute après une faute sur Emerson, Cahill a même laissé les siens finir la rencontre à dix contre onze.
Cet échec de Bénitez, ce deuxième à ce niveau alors qu'il a remporté le tournoi en 2010 avec l'Inter, ne fait pas les affaires de l'entraîneur espagnol de Chelsea, contesté par les supporteurs depuis son arrivée il y a quelques semaines. La fin d'année des Blues est assez désastreuse, puisqu'ils sont distancés en Championnat (3e) et sont les premiers champions d'Europe à avoir été éliminés dès la phase de groupes de la Ligue des champions.
Par ailleurs, le club mexicain de Monterrey a remporté le match pour la 3e place en battant la formation égyptienne d'Al Ahly 2 à 0 (mi-temps: 1-0), dimanche à Yokohama.
Monterrey, battu en demi-finale par Chelsea (3-1), s'est imposé grâce à des buts de Jesus Corona (3) et Cesar Delgado (66).
Le score ne reflète pas vraiment la physionomie de la rencontre, dont la deuxième période a largement été dominée par Al Ahly, vainqueur de la Ligue des champions d'Afrique qui avait donné du fil à retordre à Corinthians en demi-finale (1-0).
Monterrey a finalement tenu bon pour effacer sa déroute de l'an dernier, où il avait été éliminé de la compétition dès les quarts de finale par le modeste club japonais de Kashiwa.
"Pour notre deuxième participation à cette compétition, nous sommes heureux d'avoir été plus performants que l'an dernier et d'avoir décroché une médaille pour le Mexique et la Concacaf", a déclaré l'entraîneur de Monterrey, Victor Vucetich.
"Je suis très déçu, nous avons eu les occasions pour remporter ce match", a reconnu son homologue égyptien, Hossam El-Badry.

AFP
Lundi 17 Décembre 2012

Lu 114 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs