Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mondial 2018 : L'Allemagne déroule, l'Angleterre s'en tire




Thomas Müller est de retour: l'attaquant allemand a idéalement lancé la Mannschaft dans les qualifications du Mondial-2018, avec un succès 3-0 en Norvège, alors que l'Angleterre a obtenu in extremis une victoire étriquée en Slovaquie 1-0, pour les débuts du sélectionneur Sam Allardyce dimanche.
On disait Müller porté disparu avec un Euro-2016 complètement transparent sans but, ni coup d'éclat pour l'inévitable attaquant du Bayern, incapable d'éviter une élimination en demi-finale face à la France. Il a signé un retour tonitruant avec un doublé (15e, 60e) et une superbe passe décisive pour Kimmich.
A quelques jours de ses 27 ans, Müller a donc remis les pendules à l'heure, c'est bien lui qui sera le principal atout de l'équipe allemande sur la route du Mondial en Russie. D'autant que les autres adversaires du groupe C semblent à sa portée: l'Azerbaïdjan qui a gagné à Saint-Marin 1-0, ou l'Irlande du Nord et la République tchèque, qui n'ont pas réussi à se départager (0-0).
L'Angleterre elle aussi voulait repartir de l'avant en Slovaquie après l'humiliation de l'Euro-2016 et une élimination surprise face à la modeste sélection islandaise en huitièmes de finale. Avec aux commandes le nouveau sélectionneur Sam Allardyce, prié de succéder à Roy Hodgson pour tourner la page de cette compétition ratée.
Résultat, la patte de "Big Sam" n'est pas encore là, avec toujours les mêmes problèmes: une défense fébrile et un Harry Kane trop seul devant. C'est donc Adam Lallana qui a endossé le costume de sauveur face aux Slovaques, qui avaient déjà posé des problèmes aux Three Lions à l'Euro avec un 0-0 en poule.
Son but à la 90e+5 offre une précieuse mais difficile victoire, qui semblait pourtant promise aux Anglais, après l'exclusion du capitaine slovaque Martin Skrtel (57e).
Au moins le résultat est là pour l'emblématique capitaine Wayne Rooney, qui a fêté sa 116e sélection, en faisant le joueur de champ le plus capé de la sélection.
Mais c'est l'Ecosse qui a pris la tête de ce groupe F avec un festival 5-1 à Malte, alors que la Lituanie et la Slovénie ne sont pas parvenues à se départager (2-2).
Dans le groupe E, le Danemark a fait le nécessaire à la maison en battant l'Arménie 1-0, contrairement à la Roumanie, qui a vu revenir le Monténégro en fin de match (1-1).
La surprise est surtout du côté du Kazakhstan, où les Polonais, qui menaient 2-0 et restaient sur un bel Euro (quarts de finale), n'ont pas réussi à échapper au match nul (2-2).

Les scandales à la FIFA n’en finissent pas

La justice américaine a envoyé deux émissaires en Argentine pour recueillir des informations sur l'ancien dirigeant du football sud-américain (Conmebol), l'Argentin José Luis Meiszner, soupçonné d'être impliqué dans le scandale de pots-de-vin de la Fifa, a révélé dimanche le journal Clarin.
Une source de la Fédération argentine de football (AFA) a confirmé à l'AFP que deux représentants de la justice américaine sont depuis le 25 août en Argentine.
L'Argentin José Luis Meiszner, secrétaire général de la Confédération sud-américaine (Conmebol) entre 2011 et 2015, fait partie des 39 responsables du football mondial mis en cause par la justice américaine qui enquête sur les malversations à la Fifa.
Il s'était livré en décembre 2015 aux autorités argentines, et était depuis assigné à domicile. Il est sous le coup d'une procédure d'extradition réclamée par les Etats-Unis, un processus qui prend généralement des mois en Argentine.
Ancien président du club de football de Quilmes, dans la banlieue de Buenos Aires, José Luis Meiszner, 71 ans, est également un dirigeant historique du football argentin.

 

Mardi 6 Septembre 2016

Lu 900 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs