Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mohammed El Idrissi Laâdam, gardien de but du Mouloudia de Marrakech, section handball: “Une saison inoubliable”




Mohammed El Idrissi Laâdam, gardien de but du Mouloudia de Marrakech, section handball: “Une saison inoubliable”
L'équipe du Mouloudia de Marrakech, section handball, a créé la surprise cette saison en réalisant un doublé, le premier de son histoire, et ce malgré les obstacles rencontrés depuis sa montée en division supérieure. Au début de l'exercice 2011- 2012, remporter un titre était un rêve lointain, mais
en s'adjugeant la Coupe du Trône à Chefchaouen, contre la Renaissance de Berkane sur le score de 33 à 32, les joueurs sont parvenus, quelques jours plus tard, à battre la Rabita en finale du Championnat national par 34 à 32 et à être sacrés champions du Maroc. A cet effet, nous avons contacté un vétéran de l'équipe, le gardien de but Mohammed El Idrissi Laâdam, qui nous a fait part de ses impressions et du parcours du Mouloudia cette saison.


Libé : Est- ce que vous-vous attendiez à ce doublé ?
Mohammed El Idrissi : Le doublé peut-être pas, mais nous avons voulu offrir à la notre public un titre, car nous nous sentions capables d'y parvenir, surtout avec les recrutements qui ont été faits, la volonté du président qui a toujours été au rendez- vous et la qualité des joueurs et de l'entraîneur qui ont du talent et de l'expérience pour relever de tels défis.
Comment avez- vous préparé la saison ?
Pour être sincère, la concentration d'avant-saison n'était pas comme on pouvait l'espérer. Contrairement à d'autres clubs qui ont commencé leur préparation très tôt, nous, au Mouloudia, nous l'avons entamée une quinzaine de jours avant le début de l'exercice. Mais l'essentiel à retenir aujourd'hui, c'est que de match en match, le groupe a commencé à gagner en confiance et en maturité, et là nous avons senti que nous aurions notre mot à dire en fin de saison. Il ne faut pas oublier le grand travail fait par l'entraîneur Mustapha Lachhab, un cadre national qui a d'énormes potentialités, et pour preuve, c'est lui qui a été derrière le doublé de la Renaissance de Berkane la saison écoulée. Donc, ensemble nous avons fait de grands efforts pour que notre saison soit une réussite sur plusieurs fronts.
 Après la victoire en Coupe du Trône, comment avez- vous préparé la finale du championnat ?
Je vous assure qu'à la veille de chaque match important, il m'arrive de perdre le sommeil et je n'arrête pas de penser aux différents scénarios possibles. Mais cette fois-ci, j'avais le sentiment que nous allions remporter le match, et je l'avais dit à mes coéquipiers avant la rencontre, même si notre adversaire du jour n'est pas à sous-estimer, car il s'agissait de la Rabita, un club qui a marqué les annales par ses victoires et ses titres, par des joueurs qui ont fait la fierté de leur club et de l'équipe nationale. Depuis mes débuts de handballeur, je n'ai jamais cessé de penser au jour où je remporterais un trophée, et grâce à la persévérance de tous, on a pu en glaner deux, cette saison.
Comment avez- vous fêté ce doublé à Marrakech?
A vrai dire, comme si on avait l'habitude de gagner des titres à chaque fin de saison. En dehors de la joie des joueurs, du staff technique, du comité et de quelques fans, personne des responsables de la ville ne s'est donné la peine de partager notre bonheur. C'était l'indifférence totale. Donc, c'était à nous d'aller vers les gens, nous avons emprunté un bus à toit ouvert et nous avons sillonné la ville à la rencontre du public qui a tout de même applaudi notre passage.
Un dernier mot
J'espère que ce doublé sera pour notre groupe une source de motivation pour les prochaines saisons, et que les responsables du handball dans notre ville donnent plus d'importance aux différentes catégories de jeunes. Je voudrais dédier ces titres à toute ma famille, en particulier à la mémoire de mon défunt père qui aurait bien aimé partager cette joie avec moi. Je voudrais également dédier ce doublé à l'ensemble de mes collègues de la presse qui m'ont toujours soutenu dans le meilleur et dans le pire. Merci à tous ceux qui ont rendu ce rêve possible, en l'occurrence le public qui nous a soutenus tout au long de la saison.

Propos recueillis par Khalil BENMOUYA
Vendredi 20 Juillet 2012

Lu 1018 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs