Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mohamed Sajid fait l’impasse sur les protestations des édiles casablancais

Sita El Beida et Averda remportent le marché du nettoiement




Mohamed Sajid fait l’impasse sur  les protestations des édiles casablancais
Le suspense qui entourait le nom des entreprises qui ont remporté l’appel d’offres international pour la gestion déléguée des services de propreté s’est dissipé.  Sita El Beida et Averda sont les principaux bénéficiaires de ce marché de quatre milliards de DH pour une durée de 7 ans.
Intervenant lors d’une  conférence de presse tenue hier à la wilaya de Casablanca, Mohamed Sajid, maire de la ville, a indiqué que les contrats seront opérationnels dès le 1er mars et que les nouveaux délégataires devront contribuer à hauteur de 480 millions de DH durant l’année 2014 à l’amélioration globale de la propreté de la ville avec, notamment, l’acquisition de nouveaux équipements et engins. 
Les nouveaux entrants seront également contrôlés par le Conseil de la ville, a assuré l’intervenant en précisant qu’une structure dédiée à ce contrôle et au suivi des contrats sera créée incessamment.  
Mais qu’en est-il du débat suscité par cet appel d’offres? Qu’en est-il également des soupçons révélés par un édile de la ville qui a suspecté Tecmed et Sita El Beida, deux sociétés soumissionnaires, d’entente illicite sur les prix? Qu’en est-il de la prise de position contestataire de l’Association marocaine des experts en gestion des déchets et en environnement (AMEDE) qui  a jugé cet appel d’offres discriminatoire envers les entreprises nationales exerçant dans le secteur des déchets ? Y a-t-il eu des négociations visant à faire baisser les prix qualifiés d’exorbitants pour les Casablancais? Y a-t-il eu une enquête à propos de ces doutes? Silence radio. Le président du Conseil de la ville a apparemment d’autres chats à fouetter.  Pour lui, la conférence de presse organisée par une agence de communication privée avec l’argent des contribuables casablancais était d’abord  destinée à  annoncer les bonnes nouvelles.  Le temps est à l’euphorie. 
Ainsi on nous a appris qu’une enveloppe de 200 millions de DH sera dédiée au transport en commun avec l'injection de 200 bus supplémentaires dans le parc pour desservir les zones souffrant d’un manque de transport collectif. On nous a également appris qu’ une enveloppe de 365 MDH sera allouée à la modernisation des voieries aussi bien dans les grandes artères qu'au niveau des arrondissements et 245 MDH seront destinés à améliorer le cadre de vie avec le réaménagement du parc de la Ligue arabe (35 MDH), l'aménagement des espaces verts de la métropole (115 MDH), la réhabilitation du zoo d'Aïn Sebaa et sa transformation en un zoo de nouvelle génération (65 MDH) ainsi que la modernisation du Complexe sportif Mohammed V (30 MDH) en attendant la réalisation du Grand stade.
Autres bonnes nouvelles inédites et pas des moindres : une enveloppe budgétaire de 560 MDH sera mobilisée. 138 MDH en seront dédiés à l'amélioration de l'éclairage public et 19 MDH à l'individualisation des branchements en eau potable et en électricité pour 1.000 foyers. Le maire a aussi annoncé qu’ un montant de 250 MDH sera affecté à l'amélioration du taux de raccordement de l'ensemble des citoyens au système d'assainissement et un autre de 119 MDH ira aux nouvelles opérations de raccordement en eau et en électricité, et d'accès aux services d'assainissement au profit des douars de la périphérie de Casablanca (Médiouna, Mohammedia et Nouaceur).  Il est aussi  prévu de donner un coup d’accélérateur à l’opération d’éradication de l'habitat insalubre avec le relogement des occupants de constructions menaçant ruine dont 9.250 ménages identifiés comme prioritaires et concernés par une évacuation immédiate.
Bref, Mohamed Sajid continue à promettre monts et merveilles aux Casablancais sans s’inquiéter ni être dérangé par les protestations des élus du Conseil qui lui reprochent sa gestion individuelle de la métropole.  Ainsi et grâce une telle logomachie, on ne sera pas surpris de le voir briguer un nouveau mandat lors des prochaines élections communales prévues en 2015. 
 

Hassan Bentaleb
Mercredi 12 Février 2014

Lu 1835 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs