Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mohamed Rabii, le printemps du sport national en plein automne

Le pugiliste marocain au firmament de la boxe mondiale




Pour un exploit, ç’en est bien un. Le pugiliste marocain Mohamed Rabii vient d’intégrer le cercle fermé des boxeurs dont le palmarès est garni par un titre mondial, et ce après sa victoire en finale sur le Kazakh Daniyar Yeleussinov, jeudi aux Mondiaux de boxe amateurs AIBA qui se sont déroulés dans la capitale qatarie, Doha.
Une consécration qui ne souffre d’aucune contestation. Tellement sa suprématie sur l’ensemble des rounds a été notoire que les juges ont été anonymes dans leur décision : une victoire par 3 à 0 pour que le sacre dans la catégorie des 69 kg revienne de droit à Mohamed Rabii qui, dans une déclaration à chaud, rapportée par les chaînes nationales, s’est dit comblé et décidé à aller de l’avant. Précisant que ce n’était point tâche aisée devant un adversaire considérée jusqu’ici comme le n° 1 mondial de la catégorie.
Daniyar Yeleussinov cherchait à gagner ce combat après l’orage du first round, sauf qu’il a mal calculé son coup. Le champion marocain avait plus d’un tour dans son sac, réussissant des coups qui ont pratiquement tous fait mouche, optant par la même pour la tactique de surprise, tant que son vis-à-vis boxait à distance et ne lui offrait pas davantage de possibilités pour sceller le sort de ce combat sur un K-O.
Peu importe, l’essentiel a été fait pour le champion d’Afrique, Mohamed Rabii, qui parvient à étoffer son palmarès par le plus prestigieux des sacres : le titre mondial, devenant le premier pugiliste marocain à remporter une médaille dans un championnat du monde de boxe amateurs AIBA.  Jusqu’aux Mondiaux de Doha, les deux meilleures performances de la boxe marocaine restent les troisièmes marches de podium foulées à l’édition de Berlin en 1995 par Hamid Rahili et Mohamed Mesbahi qui concouraient respectivement dans les catégories de poids mi-mouche et mi-lourd.
A Doha, le natif du quartier de Sidi Bernoussi à Casablanca n’a fait que confirmer sa domination mondiale dans cette catégorie de poids. Il avait abordé le rendez-vous qatari tout en étant déjà qualifié aux Olympiades d’été de Rio suite à sa consécration aux 5èmes World Serie of Boxing, deux distinctions qui lui ont valu d’être consacré par la WSB boxeur de l’année.
L’autre satisfaction de ces Mondiaux qui ont vu la participation de 8 boxeurs marocains est la qualification aux JO d’Achraf Kharroubi qui a décroché son ticket pour Rio « à la faveur de sa troisième place dans la World Serie, et ce  conformément au règlement en vigueur».
La sélection marocaine, championne d’Afrique lors de la dernière édition continentale qui avait eu lieu à Casablanca, aurait pu compter d’autres pugilistes olympiques s’ils avaient hérité d’un tirage au sort clément lors de ces Mondiaux qui ont vu la participation de 260 boxeurs, représentant 70 pays. L’enjeu, bien entendu, de ces championnats a été double : le titre et les 23 tickets des Jeux olympiques de 2016.
Une fois encore, c’est le sport individuel qui intervient pour sauver la face de la pratique sportive au Maroc. Après la médaille de bronze aux Mondiaux d’athlétisme d’Abdelaâti Iguider, voilà donc Mohamed Rabii qui s’illustre de la plus belle manière pour rappeler que les réelles distinctions, il faut aller les chercher en individuel. S’imposer dans une discipline collective est devenu un vœu pieux et malgré cet état de fait, l’on continue à casquer des sommes mirobolantes pour certaines équipes nationales qui peinent à trouver place sur l’échiquier continental ou régional. La boxe et l’athlétisme ont, certes, connu un long passage à vide, mais ces disciplines, en plus de quelques autres, restent capables de décrocher des sacres sur la scène internationale au cas où ils bénéficieraient davantage d’intérêt.
S’il y a lieu de saluer le talent et les grands efforts consentis par le tout nouveau champion du monde de sa catégorie, il convient sûrement de souligner le travail en profondeur accompli par la Fédération Royale marocaine de boxe qui commence d’ailleurs à donner d’ores et déjà ses fruits. Le président Mohamed Belhaj a toutes les raisons de s’estimer heureux, affirmant que ce titre vient récompenser une action fédérale entamée depuis 2002, qui donne la priorité au travail de base mené par des cadres compétents.     

Les félicitations du Souverain

 SM le Roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations au boxeur marocain Mohamed Rabii, qui a remporté, jeudi à Doha, le titre mondial de la catégorie des 69 kg lors des championnats du monde de boxe.
Dans ce message, le Souverain adresse ses chaleureuses félicitations au pugiliste marocain qui, suite à ce grand exploit sportif, a hissé haut les couleurs nationales dans ces championnats mondiaux, honorant ainsi la boxe marocaine, africaine et arabe.
A cette occasion, le Souverain tient à saluer le combat héroïque produit par le boxeur marocain et son esprit compétitif distingué lors des phases qualificatives de ces championnats du monde, ce qui lui a permis de décrocher avec mérite ce titre mondial inédit, faisant part de sa conviction que cette performance constituera une source de motivation pour le boxeur Rabii et tous les jeunes sportifs marocains afin de persévérer et déployer davantage d'efforts pour plus de performances et de titres et confirmer, ainsi, la présence remarquable du sport marocain lors des différentes compétitions continentales et internationales.
Réitérant sa fierté pour ce titre mérité, le Souverain dit apprécier l'effort consenti par l'ensemble des cadres techniques et administratifs de la Fédération Royale marocaine de boxe ayant contribué à la réalisation de ce sacre mondial, implorant le Tout-Puissant d'accorder plein succès au champion Rabii dans son parcours sportif prometteur.

 

Mohamed Bouarab
Samedi 17 Octobre 2015

Lu 879 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs