Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mohamed Kamar, président de l’Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme




Mohamed Kamar, président de l’Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme
Aujourd’hui, le peuple marocain célèbre dans la douleur et le recueillement le sixième anniversaire  de l’événement tragique  du 16 mai. A cette occasion, l’Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme remet en question les efforts déployés par l’Etat et l’ensemble de la société civile dans la lutte contre ce fléau endémique. Il met également l’accent sur les mesures sécuritaires préconisées par l’Etat et qui ont échoué à mettre fin au terrorisme et à ses formes tentaculaires. Et ce en dépit de l’avortement de plusieurs attentats et le démantèlement de bon nombre de réseaux terroristes. Dans ce même contexte, l’Observatoire a constaté que l’approche culturelle demeure l’introduction qualitative qui permet de mieux cerner le phénomène du terrorisme et de lutter efficacement contre cette déviance idéologique. Six ans après  les attentats du 16 mai 2003, il appelle une fois de plus, responsables et sociétés civiles à déployer davantage d’efforts pour  la lutte contre toutes les formes du terrorisme.       

L
Samedi 16 Mai 2009

Lu 723 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs