Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mohamed Essabar expose l’apport du CNDH à la consécration de l’identité plurielle

Débat interactif à Genève avec Farida Shaheed




Mohamed Essabar expose l’apport du CNDH à la consécration de l’identité plurielle
Le secrétaire général du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Mohamed Essabar, a mis en évidence mercredi à Genève l’apport de l’institution nationale à la consécration de l’identité plurielle et multidimensionnelle du Maroc.
Cette contribution du CNDH à la promotion de la scène culturelle a fait l’objet d’un exposé du secrétaire général lors d’un débat interactif avec la rapporteuse spéciale chargée des droits culturels, Farida Shaheed.
“Des progrès notables ont pu être réalisés sur la scène culturelle dans le contexte de la mise en œuvre des dispositions de la nouvelle Constitution”, a déclaré M. Essabar à la MAP à l’issue de cette séance.
Il a cité parmi ces actions la contribution du conseil à la création de musées, de l’institution “Archives du Maroc” et à la mise en place d’un master de l’Histoire du Maroc, sans oublier son effort au service de la promotion de la culture amazighe.
Selon le secrétaire général, le CNDH a formulé une série de recommandations à l’attention du gouvernement en vue d’accélérer la mise en œuvre des dispositions constitutionnelles en lien avec les droits culturels et la création de l’Institut national de la culture et des langues.
Au cours de son actuelle session, le Conseil des droits de l’Homme a été saisi d’un rapport de Mme Shaheed consacré aux processus mémoriels et au discours historique dans les sociétés divisées ou sortant d’un conflit.
Cette experte internationale a invité les Etats sortant de conflits à “s’engager dans des politiques mémorielles actives pour faire en sorte que les graves violations des droits de l’Homme ne se reproduisent plus”. 
La délégation du CNDH, composée de M. Essabbar et Mme Houria Islami, membre du conseil, prend part à la réunion du Comité de coordination des institutions nationales des droits de l’Homme (11-14 mars).
“Le rôle des institutions nationales des droits de l’Homme (INDH) dans l’Examen périodique universel (EPU)”, “le processus d’accréditation des institutions par le CIC” et “les principes de Belgrade sur la relation entre les institutions nationales des droits de l’Homme et les parlements” figurent parmi les thématiques phare de cette réunion. 

MAP
Vendredi 14 Mars 2014

Lu 442 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs