Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mohamed El Kettani : Le Royaume et l'Afrique partagent les mêmes défis et enjeux




Mohamed El Kettani : Le Royaume et l'Afrique  partagent les mêmes défis et enjeux
La transformation industrielle de l'Afrique offre une très belle opportunité pour le développement du secteur bancaire dans ce continent, a affirmé, lundi dernier à Paris, le PDG du groupe Attijariwafa bank, Mohamed El Kettani.
Cette transformation nécessite le développement d'infrastructures de qualité, a souligné M. El Kettani lors du 14-ème Forum économique international sur l'Afrique, organisé par l'OCDE, notant que le financement de ces infrastructures constitue un gisement d'opportunités extraordinaire pour le secteur bancaire.
Il a également relevé que le secteur privé africain a pris conscience que l'Afrique doit compter sur ses propres ressources et moyens pour se développer, mettant l'accent sur le rôle que doivent jouer les Etats à travers notamment des visions stratégiques à long terme pour encourager les investissements.
Le secteur privé en Afrique a besoin de visibilité, a-t-il insisté, précisant que les Etats doivent jouer le rôle de régulateurs pour éviter la volatilité des lois, ainsi que de facilitateurs en luttant contre la bureaucratie.
L'Afrique est un véritable territoire de croissance, a-t-il encore dit, faisant observer que le capital humain constitue l'un des facteurs essentiels pour le développement du continent.
Il a, dans ce sens, appelé à promouvoir des passerelles entre les universités, le secteur privé et les centres de recherche, rappelant la contribution de l'académie créée par son groupe à la formation de cadres africains dans le domaine de la finance. Evoquant l'implantation du groupe dans certains pays africains, M. El Kettani a indiqué que ce choix émane des liens profonds qui ont toujours existé entre le Maroc et ce continent, mettant l'accent sur l'intérêt que porte le Souverain au développement de la coopération avec ces pays.
Le Maroc et l'Afrique partagent les mêmes défis et les mêmes enjeux, a indiqué M. El Kettani, assurant en outre que son groupe qui dispose de 13 banques dans 13 pays africains est disposé à aller de l'avant dans cette belle aventure.
Il a fait savoir que son groupe veut inculquer en Afrique son expérience réussie notamment en matière de financement des infrastructures et des PME, tout en offrant des services panafricains répondant aux besoins réels de toutes les classes. 
Organisée en partenariat avec l'Union africaine sous le thème "Industrialisation et intégration pour une croissance inclusive", l'édition 2014 du forum met notamment l'accent sur l'agenda panafricain de transformation économique et sociale et fait le point sur ses progrès à la lumière de la mutation des réseaux du commerce international et du défi démographique.
Le Forum Afrique se veut un espace de rencontre et de dialogue ouvert chaque année par l'OCDE aux gouvernements et institutions africains et à leurs partenaires, représentants du secteur privé, chercheurs et société civile pour débattre des performances des économies africaines et des défis auxquels elles sont confrontées. 

Mercredi 8 Octobre 2014

Lu 481 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs