Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mohamed El Gahs président du jury du FCMMT

Du beau renfort pour le 11ème Festival du court métrage méditerranéen de Tanger




Mohamed El Gahs président du  jury du FCMMT
Mohamed El Gahs présidera le jury de la 11ème édition du Festival du court métrage méditerranéen de Tanger (FCMMT), prévu du 7 au 12 octobre prochain dans la capitale du Détroit.  
L’ancien Secrétaire d’Etat chargé de la Jeunesse  succédera au cinéaste marocain Lahcen Zinoun pour cette édition qui met en lice 46 films représentant 18 pays du pourtour méditerranéen, a annoncé le Centre cinématographique marocain (CCM).
Homme sincère et de culture, Mohamed El Gahs est détenteur d’une maîtrise d’économie, un troisième cycle de gestion  à l’université de Nancy II (France). Il est également détenteur d’un DES en journalisme de l’école de journalisme de Strasbourg.
Le journaliste a dans le passé dirigé le quotidien Libération avant d’accéder à la fonction ministérielle.
Excellent orateur et communicateur, il sera à la tête d’un jury composé de six personnalités très diverses dont la tâche sera de départager les films en compétition officielle. Lequel jury réunira Fatima Khair (actrice, Maroc), Bibiana Vila Giménez (cinéaste, Espagne), Cringuta Pinzaru (directrice de photo, Roumanie), Oumar Sall (producteur, Sénégal), Gérard Vaugeois (critique de cinéma, France) et Nassim Abbasi (réalisateur, Maroc).
Cette équipe de professionnels décernera six prix lors de cette édition. En l’occurrence : le Grand prix du festival, le prix spécial du jury, le prix de la réalisation, le prix du scénario, le prix de la meilleure interprétation féminine et le prix de la meilleure interprétation masculine. S’ajoute à ces consécrations le « prix de la jeunesse » (non doté de récompense financière) décerné par un jury de jeunes réalisateurs.
En plus de la  « compétition officielle, le  FCMMT 2013 comprendra un cours de cinéma, des débats autour des films en lice et des activités en marge du festival.
Il est à rappeler que le Festival du court métrage méditerranéen de Tanger vise à créer un cadre de rencontres, de dialogue et d’échanges cinématographiques. Cette manifestation s’emploie aussi à favoriser la connaissance et la diffusion des nouveaux films de court métrage des pays méditerranéens  tout en encourageant les jeunes cinéastes à réaliser leurs ambitions créatives et artistiques.
Autre objectif du festival et non des moindres, encourager et promouvoir les échanges entre les cinéastes des deux rives de la Méditerranée.

Alain Bouithy
Jeudi 12 Septembre 2013

Lu 2736 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs