Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mohamed Boussaid pour une organisation du tourisme informel




Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Mohamed Boussaid, s'est prononcé lundi à Marrakech en faveur d'une meilleure organisation et d'une valorisation efficiente du tourisme informel de manière à ce qu'il devienne un produit touristique à forte valeur ajoutée, alors même que cette activité joue déjà un grand rôle dans la promotion de cette destination.
Le ministre a fait cette déclaration alors qu'il était invité à un point de presse organisé après les travaux de la réunion du Comité exécutif du Conseil régional du tourisme (CRT) de Marrakech, consacrée à la présentation du plan d'action de ce Conseil et du plan de communication de l'Office national marocain du tourisme (ONMT) en faveur de Marrakech, pour la période 2009-2012.
M. Boussaïd a tenu à souligner aussi que son département, dans un souci de promouvoir la destination Marrakech, a élaboré une stratégie valorisante pour la ville et ses régions de nature à promouvoir les différents produits touristiques offerts par cette destination et à consolider la place de choix qu’elle ne cesse d'occuper en tant que locomotive du tourisme national. Le ministre a plaidé, dans ce sens, en faveur de l'organisation de grandes campagnes d'information et de communication auprès des tour-opérateurs étrangers pour faire connaître davantage la cité impériale et son arrière-pays qui regorge d'importantes potentialités, touristiques, naturelles, culturelles, patrimoniales et civilisationnelles à même de contribuer à la promotion de cette destination et à consolider la diversité de ses produits touristiques.
Evoquant la conjoncture économique et financière difficile que traverse le monde actuellement, M. Boussaïd a affirmé que Marrakech a su résister, avec brio, à la crise, et ce grâce aux efforts des professionnels (CRT) qui ont serré les rangs au moment opportun, mais également en raison des atouts de la ville et de ses régions avoisinantes. Et de préciser que pour surmonter les effets de la crise, le ministère de tutelle a débloqué une enveloppe budgétaire de 300 millions de DH pour la promotion du tourisme, dont 150 millions de DH pour la promotion de la destination Marrakech aussi bien à l'intérieur du Royaume qu'à l'étranger.
M. Boussaïd n'a pas manqué d’insister sur l'impératif d'améliorer la qualité des prestations de service, condition sine qua non, pour une promotion efficiente du secteur touristique dans sa globalité.

M.R
Mercredi 18 Novembre 2009

Lu 306 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs