Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mohamed Abdelaziz fait arrêter certains de ses proches : Des armes algériennes volées au Polisario utilisées contre l’ALN




Les dernières fuites de documents et leur remise à la presse, les vols d'armes offertes par Alger et leur saisie par l'armée algérienne contre laquelle ces mêmes armes ont été utilisées par des trafiquants et des membres de groupes islamistes et les marches de protestation contre le maintien des  membres de la direction du Polisario dont le chef lui-même, ont provoqué l'ire de Mohamed Abdelaziz.
Cette colère, l'inamovible patron du Polisario, l'a exprimée en ordonnant aux quelques membres des  services de sa sécurité auxquels il fait encore confiance, l’incarcération de plusieurs fonctionnaires et employés de son proche entourage.
Mais ce qui a surtout exacerbé la colère de l’homme fort de Tindouf, c'est l'amertume due, ces derniers temps, à une succession d’évènements qui lui sont défavorables sur les scènes maghrébine et africaine.
Sur le plan maghrébin, le rapprochement entre Alger et Rabat n'est pas fait pour plaire à Abdelaziz et sa clique, surtout après l'appel à un sommet des cinq Etats du Maghreb lancé par le président tunisien, lors de sa tournée maghrébine, réunion qui exclurait le Polisario et l’appel au retour du Maroc au sein de l'Union africaine souhaité lors du dernier Sommet.
La dernière réunion informelle tenue à Manhasset  au début de ce mois s’est, en effet, déroulée dans un contexte politique et diplomatique peu favorable aux séparatistes et à leur thèse.
Tout s’ajoute aux positions claires exprimées par la France et les Etats-Unis en faveur de la proposition marocaine d’autonomie au Sahara. Cette situation a provoqué un grand malaise à Tindouf entre les tenants d’une position intransigeante à l’égard du Maroc et une frange, plus réaliste, qui considère contre-productive une telle rigidité.
Si les contestations et les marches des jeunes scandant "Aziz dégage" ne sont pas du goût de ce dernier, c'est ce doute  qui va grandissant chez certains proches d’Abdelaziz qui l’a davantage mis mal à l'aise.

Ahmadou El-Katab
Mercredi 28 Mars 2012

Lu 982 fois


1.Posté par le marocain le 29/03/2012 07:06
Ce traitre est en train de perdre son temps en voulant rester à la direction de ce mouvement de trabandistes et mercenaires. Je crois qu'il est temps pour les responsables algériens de reconnaitre leur erreur envers leur voisin le Maroc. Quant au polisario,ce n'est qu'un ramassis de trafiquants,de tueurs a gage qui ne recule devant aucun sentiment pour supprimer un opposant.
Si on dit que l'erreur est humaine,on doit aussi dire qu'elle a une période pour s'effacer.Seulement nos voisins n'ont pas pris cet adage au sérieux.Le polisario qui a été reconnu au début par un grand nombre de pays,sous l'influence des responsables algériens,commencent a renier cette reconnaissance frauduleuse,que les honorables militaires algériens avaient achetées à coup de millions de dollars,suivi de la fourniture du pétrole,et gaz.
Peut être qu'ils ont oublié qu'à l'avenir une génération de sahraouis vira le jour,grandira dans la ville de Tindouf,sera opposé à la quitter un jour(ce qui est réellement envisageable tôt ou trad)
Actuellement l'Algérie est couverte d'un brouillard de mensonges épais qui sera un jour pénétré par la lumière de la vérité,et chacun se verra nu devant la réalité.
Maintenant le chef du polisario vieilli et avec son groupe et une nouvelle génération est montante,donc,elle connaîtra la vérité,étant donné que sa famille a été séquestrée,emprisonnée,et affamée par ce traitre à son pays,(le Maroc)à sa famille.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs