Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mohamed Abdelaziz et les 40 voleurs


La Commission de lutte contre la corruption à Tindouf demande l’inventaire des biens des dirigeants du Polisario



Selon le journal mauritanien, en ligne ‘’Al Wiam'', citant FORSATIN qui a reçu un communiqué de la commission sahraouie de lutte contre la gabegie et la corruption dans les camps de Tindouf, cette commission a exigé l’inventaire des biens à l’intérieur et à l’extérieur des dirigeants du Polisario leur demandant d’en indiquer l’origine. La commission a aussi exigé une enquête pour déterminer ce que sont devenues les aides humanitaires. Elle a également demandé des précisions sur les salaires et indemnités des dirigeants dont le chef  Mohamed Abdelaziz ainsi que les détails des attributions allouées à chacun d’entre eux telles que les véhicules, la dotation de carburant ou fonds de roulement.
Ces dirigeants ne sont que des fonctionnaires qui doivent être au service de tous les Sahraouis dont la plupart ne subviennent même pas à leurs besoins quotidiens et ne vivent que des aides humanitaires détournées par lesdits  dirigeants qui se contentent de leur distribuer  des miettes. La commission insiste sur la nécessité de rendre public le résultat de ces enquêtes, au lieu de les remettre, en secret aux dirigeants comme  ce fut le cas lors du dernier congrès.  La commission de lutte contre la gabegie et la corruption dans les camps a, par ailleurs, mis l’accent sur la nécessité de surveiller les recettes et de faire part de toute exploitation illégale des aides humanitaires internationales ou de tout comportement ou agissement suspect des dirigeants. Le communiqué, indique le forum, est justifié par les nombreux détournements des aides humanitaires, la vente de carburant,  la possession confirmée des dirigeants de logements luxueux à travers le monde, le luxe insolent et l’opulence dans lesquels vivent ces dirigeants et les leurs qui ne cessent d’accumuler des fortunes colossales, au détriment des familles sahraouies dont le lot est la précarité. Situation dénoncée par Deh Mohamed Noucha qui observe une grève de la faim. Ce qui a, également, amené l’UE à rompre son silence dénonçant les détournements des aides humanitaires par les caïds du Polisario, à l’instar de sa  représentante pour la diplomatie qui a demandé  d’effectuer un recensement des habitants des camps. Madame Mogherini, ajoute le communiqué, lors d’une réunion de la commission de surveillance du budget de l’Union, a confirmé qu’il y a effectivement des problèmes en ce qui concerne les détournements des aides humanitaires par les dirigeants du Polisario. Dans le même ordre d’idées, poursuit le communiqué, plusieurs mouvements à l’intérieur des camps, des institutions internationales dont le Parlement européen, l’OLAF, accusent la direction du Polisario de détourner les aides humanitaires.
Par ailleurs, les observateurs considèrent que l’opération de recensement des populations des camps de Tindouf, permettra d’allouer des aides sur la base de chiffres exacts répondant aux besoins de ces populations, tout en imposant une surveillance au Polisario qui présente des chiffres bien au-delà de la réalité pour récolter le maximum d’aides, toujours selon le communiqué publié par FORSATIN.
Le forum a confirmé avoir reçu un SOS lancé par 1.200 familles des camps et dans la zone de M’Hairiz. Ces familles dénoncent la dégradation de leur situation, l’exclusion et l’abandon dont elles sont victimes de la part de la direction du Polisario qui refuse de leur octroyer les aides humanitaires que leur destine la communauté internationale. 
 

A.E.K
Lundi 25 Avril 2016

Lu 1732 fois


1.Posté par Tarik le 25/04/2016 14:47
Si seulement, lors de la visite du SG de l'ONU à Tindouf, les saharouis avaient pu remettre la fameuse lettre à Ban KIn moon sans être repoussés violement par les milices du Polissario. Il y a fort à parier que le contenu de cette lettre était acablante pour la direction du Polisario et qu'elle devait probablement dénoncer justement ces nombreux détournement d'aides humanitaires. Ban kin Moon avait alors du rebrousser chemin en raison de la colère des jeunes qui n'avaient pas pu lui remettre cette lettre et du fait que l'une d'entre elles avait été renversée par un véhicule du convoie de l'ONU. La presse algérienne parlant d'une foule trop nombreuse et enthousiaste pour l'acceuillir afin d'expliquer le brusque changement de programme avec la visite d'une école annulée. Quel mensonge éhonté! Evidement nul mention de ce grave incident dans le rapport de Ban kin moon , ce dernier ne pouvait ne pas être au courant de la tentative des jeunes séquestrés des camps de Tindouf de lui remettre une lettre, preuve suplémentaire si il en fallait de son parti pris manifeste pour le Polissario. D'autre part,le refus de l'Algérie du recensement des populations des camps de Tindouf par le HCR ne s'explique pas que par un moyen de gonfler les chiffres des populations des camps afin de profiter de l'aide humaniataire mais aussi par la peur panique que les sequestrés ,alors libre de parler, ne témoigent de la répression dont ils sont victimes dans ces camps.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs