Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Modifier les routes maritimes pour sauver les baleines bleues




Modifier les routes maritimes pour sauver les baleines bleues
Les baleines bleues de la côte Pacifique américaine se nourrissent dans des zones où le trafic maritime est très dense, ce qui, à terme, met la survie de l'espèce en danger, préviennent des chercheurs dans une étude parue mercredi.
La baleine bleue affectionne tout particulièrement le krill, une petite crevette que l'on trouve en eaux froides. Et pour s'en nourrir, elle retourne tous les ans au même endroit, selon cette étude parue dans la revue scientifique américaine PLOS ONE.
Mais cette habitude alimentaire pourrait bien contribuer à la stagnation de la population de baleines bleues.
Pour leur étude, les scientifiques de l'université de l'Oregon (nord-ouest) et de Californie à Santa Cruz ont muni 171 baleines bleues de traceurs et les ont suivies le long de la côte californienne de 1993 à 2008.
Leur population totale près des côtes américaines du Pacifique est estimée à entre 500 et 2.000 individus.
Les chercheurs se sont rendu compte que les mammifères suivaient d'année en année toujours le même itinéraire pour se nourrir: elles partent vers le Sud au début de l'été pour retourner vers les régions septentrionales au fur et à mesure que la saison progresse.
Les risques de collision avec les bateaux qui empruntent les mêmes zones maritimes sont grands. Du coup, les chercheurs suggèrent de modifier les routes maritimes à certaines périodes de l'année.
"Fermer le couloir maritime Nord qui mène et part des ports de la baie de San Francisco entre août et novembre pourrait contribuer à réduire les risques de collision avec les baleines bleues", explique l'étude.
En outre, "les baleines bleues utilisent énormément les eaux du sud de la Californie. L'intense trafic maritime dans la région occidentale du canal de Santa Barbara laisse penser que repousser les couloirs maritimes plus au Sud réduirait le risque de collision avec des baleines bleues, notamment de juillet à octobre", estiment les chercheurs.
Il y aurait aujourd'hui entre 10.000 et 25.000 baleines bleues dans le monde. Ces énormes mammifères peuvent vivre jusqu'à 90 ans. Elles mesurent 30 mètres de long et peuvent peser plus de 20 tonnes.
 

Libé
Lundi 4 Août 2014

Lu 212 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs