Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mission accomplie pour l'équipe médicale marocaine déployée à Gaza


33.000 prestations offertes, 24.000 consultations médicales effectuées et 150 opérations chirurgicales réalisées



Mission accomplie pour l'équipe médicale marocaine déployée à Gaza
L'équipe médicale marocaine, dépêchée à Gaza sur instructions de S.M le Roi Mohammed VI, est arrivée, dimanche soir à El Arich, au terme d'une mission humanitaire réussie de plus de deux mois.
Venu renforcer les équipes médicales palestiniennes débordées par le nombre de blessés provoqués par les raids israéliens, l'hôpital militaire marocain de campagne a accompli sa mission, à la grande satisfaction des autorités et des populations palestiniennes.
Cet hôpital médico-chirurgical de campagne marocain, déployé par les Forces Armées Royales (FAR) à Gaza, a assuré plus de 33.000 prestations médicales au profit des Palestiniens, a déclaré à la MAP le médecin-chef de l'hôpital, le Colonel-Major Hassan Ismaïli.
«Les populations palestiniennes à Gaza ont bénéficié, pendant deux mois, de plus de 33.000 prestations offertes par les équipes médicales marocaines, dont des consultations et examens radiographiques», a-t-il précisé
Pas moins de 24.000 patients ont bénéficié de consultations médicales et plus de 20.000 ordonnances ont été gracieusement offertes, selon le Colonel-Major Hassan Ismaïli, qui ajoute que 150 opérations chirurgicales ont été également effectuées dans toutes les spécialités.
Tout en mettant l'accent sur la grande affluence qu'a connue cette unité, le responsable a assuré que le staff médical de l'hôpital n'a ménagé aucun effort pour assurer aux bénéficiaires des soins de qualité.
Le professeur Ismaïli a ajouté que le staff marocain a tissé de bonnes relations  avec la population et les patients qui ont hautement salué ce noble geste, ainsi que les initiatives marocaines lancées par le passé pour alléger leurs souffrances.
Pour lui, cette unité a reçu la visite de plusieurs délégations palestiniennes officielles et populaires, notamment des ministres et des acteurs de la société venues exprimer leur gratitude et leur considération au peuple marocain et à SM le Roi pour ce noble geste humanitaire.
Il a rappelé aussi que plusieurs autres délégations arabes et étrangères ont salué l'initiative marocaine de dépêcher des aides humanitaires et médicales à Gaza suite aux récents raids israéliens qui ont fait des dizaines de morts et de blessés.
Lors de ces visites, plusieurs responsables et dirigeants palestiniens ont souligné que la forte affluence des Palestiniens à l'hôpital médico-chirurgical de campagne reflète le besoin urgent des Palestiniens pour un tel soutien, surtout dans les conditions difficiles dans lesquelles ils vivent.
A cet égard, le ministre de la Santé dans le gouvernement de Gaza, Moufid Mohamed Makhalalati, a affirmé que cette unité médico-chirurgicale constitue «un soutien pour le secteur de la santé dans la Bande de Gaza, dont les prestations connaissent un déficit chronique, même avant l'agression israélienne».
Il s'est félicité de cette initiative Royale, annoncée avant la conclusion d'un accord de trêve entre Palestiniens et Israéliens, faisant état d'une demande de plus en plus croissante en soins suite à l'agression israélienne.
Pour sa part, le général Salim Berdini, secrétaire général du comité central du front arabe palestinien, relevant de l'organisation de libération de la Palestine a salué les efforts du Maroc, peuple et Roi, qui depuis 1948 n'a eu de cesse de défendre la cause palestinienne.
Il a précisé que les Marocains avaient versé leur sang pour la défense d'Al Qods et le Golan, épaule contre épaule avec les Palestiniens. Le général Berdini a relevé que cette initiative n'est pas étrange à un pays comme le Maroc qui a été le premier à défendre cette cause.
De son côté, Fayçal Abou Chala, membre du Conseil législatif palestinien et du conseil révolutionnaire du Mouvement Fatah, a salué cette initiative qui a contribué à alléger les souffrances des Palestiniens à Gaza suite au blocus israélien imposé depuis plusieurs années, se félicitant du soutien constant du Maroc, qui ne cesse de soutenir les Palestiniens dans toutes les épreuves pénibles.
Il a déclaré que le Comité Al Qods, que préside S.M le Roi Mohammed VI, a toujours oeuvré à défendre la mosquée Al Aqsa et barrer la route aux tentatives visant à judaïser et dénaturer son identité, rappelant le lancement de Bayt Mal Al Qods de projets de développement économique et humanitaire en Palestine.
Quant à lui, Mohammed Hachem Abou Anin, responsable au Croissant-rouge palestinien s'est déclaré «satisfait» de la qualité des prestations offertes par l'hôpital militaire marocain, rappelant que la délégation médicale de 2009 avait aussi laissé un écho favorable auprès des populations et contribué de façon significative à alléger leurs souffrances. Il a exprimé aussi sa considération pour cette initiative authentique du Royaume défendant la Palestine et sa cause juste.
Le chef de la délégation du comité international de la Croix-rouge (CICR) en Israël et dans les territoires occupés, Jean-Pierre Schaerer, a quant à lui salué le «grand appui» du Maroc à la population palestinienne en dépêchant à Gaza cette unité médico-chirurgicale.
Il s'agit «d'un grand appui non seulement en terme de santé physique mais aussi en terme de santé mentale (...)», s'est-il réjoui.
Tout en mettant l'accent sur la grande affluence des Gazaouis, il a fait savoir que des centaines de patients sont venus à l'hôpital marocain pour différents problèmes de santé que ce soient des maladies ou des blessures».
«Il est important pour les Palestiniens, qui ont traversé une situation extrêmement difficile ces derniers dix jours, de savoir qu'il y a possibilité de se faire soigner très rapidement et avoir un service de qualité gracieusement» en visitant cet hôpital, s'est félicité M. Schaerer.
Comprenant 92 cadres, dont 26 médecins de diverses spécialités, cette unité comprend notamment un bloc opératoire équipé pour mener différents types d'opérations chirurgicales, des salles d'urgences, des dépendances pour soins et premiers secours, un laboratoire d'analyses médicales, y compris des examens radiographiques, ainsi qu'une ambulance.

MAP
Mardi 29 Janvier 2013

Lu 376 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs