Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mise en place des procédures d’exportation vers l’Empire du Milieu : Le marché chinois s'ouvre aux agrumes marocains




Le programme ambitieux, entrepris entre le ministère de l'Agriculture et de la Pêche maritime et les professionnels du secteur à travers l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), a abouti à l'ouverture du marché chinois aux agrumes marocains, indique, mardi, un communiqué du ministère de l'Agriculture et de la Pêche maritime.
Ce programme s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l'accord, signé entre le ministère de l'Agriculture et de la Pêche maritime et son homologue chinois, fixant les conditions phytosanitaires que doivent satisfaire les producteurs d'agrumes marocains en vue d'exporter leurs produits sur le marché chinois.
Selon ce département, le programme a porté sur la mise en place de procédures d'enregistrement des producteurs désirant exporter sur ce marché ainsi que sur l'identification des stations de conditionnement et sur la surveillance phytosanitaire des vergers proposés.
Les démarches engagées ont ainsi permis d'arrêter la liste des vergers agrumicoles répondant aux critères phytosanitaires exigés par la partie chinoise. Cette liste a été récemment acceptée et validée par l'autorité phytosanitaire chinoise et publiée sur sa page électronique (www.aqsiq.gov.cn).
Les variétés susceptibles d'être exportées durant l'année 2010 à partir des 18 vergers agréés, portent principalement sur la clémentine et Maroc-Late, indique le même document.
Pour l'année 2011, tout producteur marocain, intéressé par l'exportation des agrumes vers le marché chinois, est invité à prendre contact avec les services régionaux ou centraux de l'ONSSA, ou de consulter son site (www.onssa.gov.ma), et ce, en vue de s'informer sur la procédure à suivre.
Le communiqué note que cette ouverture du marché chinois aux agrumes marocains représente une opportunité importante pour les opérateurs marocains de ce segment, indique le document, ajoutant qu'elle s'inscrit également dans les objectifs du Plan Maroc Vert, qui entend orienter l'agriculture marocaine vers une productivité améliorée et une meilleure ouverture sur le marché international.
Actuellement, selon le communiqué, les échanges commerciaux entre les deux pays dans le secteur agricole demeurent encore faibles et ne concernent qu'une liste réduite de produit notamment les fraises, les plantes aromatiques et médicinales, quelques dérivés de végétaux, etc.
De manière générale, la balance commerciale des échanges agricoles entre les deux pays est déficitaire en faveur de la Chine (le Maroc étant un grand importateur de thé chinois). Il est attendu que les futures exportations d'agrumes vers ce marché aient un effet positif sur les exportations marocaines vers la Chine. 

MAP
Jeudi 27 Mai 2010

Lu 450 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs