Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mise en place d’un Centre d’excellence de la budgétisation sensible au genre

Une convention de partenariat a été signée entre le ministère de l’Economie et des Finances et l’ONU-Femmes pour le Maghreb




Mise en place d’un Centre d’excellence de la budgétisation sensible au genre
Le ministre de l’Économie et des Finances, Nizar Baraka, et la représentante de l’ONU-Femmes au Maghreb, Leila Rhiwi, ont signé jeudi à Rabat, une convention de partenariat portant sur la mise en place et le développement du Centre d’excellence de la budgétisation sensible au genre (CE-BSG). La création de ce centre au sein du ministère de l’Economie et des Finances, avait été annoncée en novembre dernier.
Annoncé en novembre dernier à l’occasion de la tenue de la conférence internationale sur la budgétisation sensible au genre à Marrakech, ce Centre d’excellence prendra effectivement forme.
La convention étalée sur la période 2013-2016 vise la mise en place et le développement d’un centre de capitalisation, d’innovation, d’apprentissage et de partage dans le domaine de la budgétisation sensible au genre.
Pour Mme Rhiwi, «La mise en place et le développement du CE-BSG vise à outiller au niveau sectoriel les différents ministères à l’intégration, la planification et la programmation sensible au genre et à constituer un pôle d’excellence d’apprentissage, d’innovation et de partage de savoir et des connaissances dans le domaine de la budgétisation sensible au genre».
Le ministre de l’Économie et des Finances a souligné pour sa part que «ce Centre d’excellence a été constitué au sein de son ministère, au niveau de la Direction des études et des prévisions financières, afin de partager l’expérience que le Maroc a accumulée en termes de budget sensible au genre».
Les prérogatives du CE-BSG sont articulées autour de trois axes stratégiques.  Le premier porte sur une capitalisation du savoir cumulé résultant de l’expérimentation graduelle sur dix ans de la BSG. Le deuxième concerne l’approfondissement et la rénovation conceptuelle, moyennant le développement de démarches analytiques rénovées. Le troisième enfin est relatif au renforcement de l’appropriation de la BSG par l’ensemble des intervenants.

Libé
Mardi 11 Juin 2013

Lu 225 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs