Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mise à niveau urbaine d’Essaouira




Les citoyens exaspérés par la lenteur des travaux

Mise à niveau urbaine d’Essaouira
Un changement commence à se faire sentir au niveau de certaines voiries et quartiers d’Essaouira réaménagés dans le cadre du projet de mise à niveau urbaine de la ville. Mais les travaux sont marqués par une certaine lenteur et des manquements au niveau technique et sécuritaire.
Plusieurs mois se sont écoulés depuis le lancement des travaux du grand projet de mise à niveau urbaine  dont les habitants ont assumé des années durant les aléas de la dégradation avancée des voiries, des chaussées, de l’éclairage public, sans parler du fameux problème de l’assainissement  liquide. Les travaux ont bien été accueillis par les citoyens impatients de voir leur ville se réconcilier avec l’essentiel de la vie urbaine. Certes, plusieurs chaussées ont été réaménagées, mais leur nombre reste toujours insignifiant par rapport aux dizaines de kilomètres toujours en état de dégradation avancée près de la gare routière, du quartier des marins, des quartiers Skala,Tilal, Azlef, Jrifat, Lafrina, ainsi que des lotissements 4 et 5.
«C’est un grand projet censé apporter des changements à Essaouira à plusieurs niveaux. De ce fait, il nécessite le déploiement de moyens matériels, techniques et humains consistants pour mener les travaux à un rythme soutenu surtout avec la saison des pluies à l’horizon. Les citoyens ont longuement souffert de la dégradation des infrastructures et des services de base. Il est impératif de donner un nouveau souffle aux travaux de mise à niveau, car on est vraiment agacés par le rythme actuel», nous a confié un citoyen.
Plusieurs habitants ont soulevé des lacunes au niveau des voiries aménagées, à commencer par la curieuse disparition du trottoir abaissé au niveau des voiries,  le niveau élevé des avaloires et surtout l’encombrement des gravats des chantiers sur les passages pour piétons et parfois même en plein milieu des passages aménagés.
«Je n’arrive pas à saisir pourquoi la société prestataire utilise des pierres pour délimiter les zones de travaux et signaler la présence d’avaloires découverts! Normalement il y a des panneaux à mettre sur place pour mieux communiquer avec les citoyens et éviter aux automobilistes les dangers qu’ils courent à cause des pierres entassées au milieu des voiries», a déclaré un citoyen.
Au niveau de l’ancienne Médina, les commerçants ne cachent pas leur mécontentement à cause des travaux de réaménagement du réseau d’assainissement liquide entrepris en concomitance avec la saison estivale, mais nombre d’entre eux admettent cependant qu’il voudrait mieux achever ces travaux avant l’hiver pour résoudre ce problème dont souffre l’ancienne Médina.

Abdelali Khallad
Vendredi 22 Juillet 2011

Lu 679 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs