Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Minimiser les risques liés au piratage informatique et favoriser la productivité des entreprises

Lancement d’une campagne de régularisation des logiciels au Maroc et en Tunisie




Minimiser les risques liés au piratage informatique et favoriser la productivité des entreprises
A l’occasion de la tenue récemment de la Journée mondiale de la lutte anti-contrefaçon, une campagne de régularisation au Maroc et en Tunisie a été lancée du 8 au 23 juin courant par l’éditeur international de solutions de gestion Sage, a indiqué le Groupe dans un communiqué parvenu à Libé. Et de préciser que l’objectif de cette initiative est de sensibiliser le grand public et les professionnels à l’utilisation de logiciels sous licence en vue de minimiser les risques liés au piratage et favoriser l’efficacité opérationnelle qui profite directement à la productivité des entreprises.
Dans la foulée, la même source tient à relever un fait marquant : s’il est vrai que le piratage informatique est un fléau qui pénalise, en premier lieu, l’éditeur Sage, il n’en demeure pas moins qu’il représente, tout aussi, une menace pour l’avenir de l’économie numérique et l’industrie du logiciel au Maroc et en Tunisie.
«Pour faire face à ce phénomène qui dépasse le taux de 66% et représente un manque à gagner de l’ordre de 70 millions de dollars (selon le Regroupement international des éditeurs), Sage a décidé de lancer cette campagne de régularisation, qui a démarré simultanément au Maroc et en Tunisie le 8 juin dernier, date de commémoration de la Journée mondiale de la lutte anti-contrefaçon, permettant ainsi aux particuliers et aux entreprises qui utilisent déjà les logiciels piratés ou de démonstration, de procéder à l’acquisition de licences originales», fait ressortir le communiqué précisant que l’éditeur propose concrètement,  un plan spécifique, au Maroc et en Tunisie, pour offrir la possibilité aux particuliers et aux entreprises qui utilisent déjà des logiciels piratés ou de démonstration, de régulariser leur situation.
Et de signaler qu’au-delà du 23 juin, le client, entreprise ou particulier, devra non seulement payer le tarif plein de la solution piratée mais il devra, en plus, s’acquitter d’une pénalité de 25% du tarif de la solution.
L’on souligne de même source que parallèlement au plan 2016 de régularisation, Sage, qui est un important éditeur de logiciels de gestion au Maroc, lance également une grande campagne de vulgarisation sur la thématique de la propriété intellectuelle, relayée sur les canaux digitaux notamment à travers le blog de l’éditeur, notant que cette campagne didactique sera l’occasion de vulgariser la notion de la propriété intellectuelle, comme un actif incontournable qu’il faut préserver de la contrefaçon y compris dans le domaine de l’industrie du logiciel.
Pour mémoire et pour rassurer les néophytes en la matière, des indices existent pour mettre en alerte contre les logiciels piratés dont le devis (qui doit être détaillé et doit comporter des précisions de la version de la solution et les spécifications), la licence d’utilisation (qui doit obligatoirement accompagner le logiciel), le Certificat d’authenticité (qui doit être livré sur papier avec un hologramme désignant l’entreprise, le n° de série de licence et le code licence) et l’Internet (les logiciels authentiques ne peuvent pas être vendus sur des sites de vente aux enchères ou des sites de téléchargement P2P).

Meys.Be
Samedi 18 Juin 2016

Lu 1247 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs