Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Milan reprend les commandes




L'AC Milan a repris les commandes du Championnat d'Italie en battant Cesena (3-1) dimanche lors de la 24e journée de championnat d'Italie, au lendemain de l'éphémère prise de pouvoir de la Juventus Turin, vainqueur de Catane (3-1), et qu'il recevra dans six jours.
Le pas de deux engagé depuis quelques journées se poursuit, les Milanais (50 pts) devançant les Turinois (49) d'une longueur. Le choc au sommet de la prochaine journée entre les deux équipes, samedi à San Siro, n'en sera que plus palpitant à défaut d'être réellement décisif (la Juve a un match de retard à jouer, le 7 mars à Bologne).
Dans cette importante perspective, l'entraîneur Massimiliano Allegri, déjà assuré de devoir faire sans Zlatan Ibrahimovic qui purgera son 3e et dernier match de suspension, espère qu'il aura récupéré certains de ses cadres actuellement à l'infirmerie. A Philippe Mexès (inflammation du genou gauche) et Clarence Seedorf (ischio-jambiers), qui se sont blessés mercredi en 8e de finale aller de la Ligue des champions face à Arsenal (4-0), se sont depuis ajoutés Alexandre Pato (lésion musculaire à une cuisse), Alessandro Nesta (genou) et Kevin-Prince Boateng (élongation).
Même démunis, les Rossoneri n'ont en tout cas pas souffert pour ramener les trois points de Cesena, nouvelle lanterne rouge de la Serie A.
Ils ont assuré leur succès en deux minutes en première période. D'abord sur un but du milieu ghanéen Muntari, opportuniste pour reprendre un coup franc de Thiago Silva mal renvoyé par Antonioli (29). Ensuite, sur une frappe puissante du Néerlandais Emmanuelson (31) à la conclusion d'un une-deux avec Robinho.
En seconde période, Robinho a ajouté le troisième but d'une frappe croisée imparable dans la surface (55), avant que Pudil ne sauve l'honneur de Cesena d'une belle volée (65). Samedi, la Juventus, vite menée par Catane, a pu remercier Andrea Pirlo. L'international italien a d'abord égalisé sur coup franc, avant d'offrir le 2e but sur ce même exercice favori à Chiellini, puis le 3e à Quagliarella d'une passe limpide au milieu d'une défense aux abois.

Libé
Mardi 21 Février 2012

Lu 156 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs