Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Michael Jackson : Les confidences du médecin du Ritz




Michael Jackson : Les confidences du médecin du Ritz
Le docteur des stars, Philippe Siou, a publié son roman autobiographique au début du mois de janvier. Dans «Propofol», il raconte son quotidien de médecin des riches et célèbres et ses heures passées avec le roi de la pop, Michael Jackson, lors de son séjour au Ritz en 1998.
Philippe Siou, médecin généraliste à l’Hôpital américain, dévoile quelques confidences dans son roman autobiographique, « Propofol ».
Dans son livre, il s’appelle le docteur Vlaminck, secret professionnel oblige. Tout au long de sa carrière, il a côtoyé et soigné de nombreuses célébrités et personnalités politiques comme DSK, Sharon Stone, Harrison Ford, Pharrell Williams et notamment Michael Jackson. Le médecin revient en profondeur sur les évènements qui l'ont marqué.
Selon le Nouvel Obs, Philippe Siou raconte avoir reçu un appel du propriétaire du Ritz, un de ses patients, Mohamed al-Fayed. L’homme d’affaires lui a demandé de venir s’occuper de Michael Jackson pendant son séjour à l’hôtel, en 1998. «J’ai fait la nounou pour Michael Jackson», révèle-t-il. Le chanteur souffrait d’insomnie. Le médecin passait des nuits entières à regarder avec lui ses dessins animés Disney préférés. «Il les connaissait par cœur et semblait incapable de s'en passer», raconte-t-il.
Philippe Siou livre une anecdote surprenante. Qui n’a jamais voulu goûter à un instant de gloire ? Le médecin a succombé à la tentation. Alors que le chanteur était dans la salle de bain, le docteur enfile le chapeau, les gants et le masque chirurgical du King of pop. Il s’affiche à la fenêtre devant une foule hystérique. Il ose même faire le symbole de la victoire avec ses doigts, comme on peut le lire dans l’article du Nouvel Obs.
L’homme évoque également les rumeurs dont le chanteur était la cible. «Michael Jackson n'était pas pédophile, il n'était pas homosexuel, il n'était pas grand-chose: la sexualité, je crois, n'était pas son sujet», confie-t-il.
Le titre de son œuvre provient du nom du médicament anesthésique dont l’abus coûta la vie du chanteur américain, Michael Jackson, en 2009. Pour Philippe Siou, le médecin personnel du chanteur, le Dr Conrad Murray, reconnu coupable d’homicide involontaire en 2011, est «archicoupable».
«Propofol», écrit par Philippe Siou, est paru le 7 janvier 2015, aux éditions Leo Scheer.

Samedi 24 Janvier 2015

Lu 1023 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs