Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mexico vante son cachet architectural moderne aux influences maroco-andalouses




Entre modernité et tradition, la ville de Mexico affiche avec fierté les influences arabo-musulmanes, notamment maroco-andalouses, de son architecture mise en avant jusqu'au 16 juillet à la Villa des arts de Rabat, à travers une exposition des projets phares de la mégalopole mexicaine. Initiée par l’ambassade du Mexique et la Fondation ONA, cette exposition intitulée "Mexico Architecture Contemporaine", dont le vernissage a eu lieu mardi soir, vise à faire connaître au public marocain, le patrimoine architectural et les architectes de l’une des plus grandes villes du monde, engagée dans un processus de mutation urbaine et sociale sans précédent. Aussi le visiteur pourra-t-il découvrir un échantillon de réalisations aussi riches que diversifiées offrant un aperçu intéressant des nouvelles constructions et exigences écologiques, ainsi que des chantiers de restauration et de reconversion de bâtiments classés. De l’avis des organisateurs, l’idée de cette initiative part de la conviction que le Mexique et le Maroc partagent aujourd’hui les mêmes défis et les mêmes aspirations.  "Pour les deux pays, l’architecture est un terrain de défis dans la mesure où notre richesse culturelle comprend également la conservation, la transformation et la mise à jour de notre tradition architecturale sophistiquée", lit-on en présentation de l’exposition, notant que les villes de Mexico et de Rabat, comme Tanger ou Casablanca, "incarnent cette vocation d’avenir profondément enracinée dans la tradition culturelle". Pour le directeur de la Villa des arts, Hassan Zaim, cette exposition qui s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre la Fondation ONA et l’ambassade du Mexique à Rabat, vient mettre un coup de projecteur sur l’architecture mexicaine tout en révélant le point commun avec l’héritage et le patrimoine islamiques. Une série de toiles retrace dans ce sens l’histoire de données architecturales au Mexique, dont les racines se trouvent dans des pays islamiques et arabes, en particulier l’Andalousie et le Maroc, a-t-il confié à la MAP en marge de la cérémonie de vernissage. Et d’ajouter que cette initiative entre dans le cadre du "rapprochement entre le Maroc et le Mexique, et avec l’Amérique latine en général, pour tisser des liens d’échange et ériger des ponts de communication entre les deux pays et les deux continents".

Vendredi 1 Juillet 2016

Lu 554 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs