Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Meurtre à Guelmim


Un jeune homme de 26 ans tué par l’amant de sa compagne



Meurtre à Guelmim
Connue jadis pour sa tranquillité et la sécurité de ses quartiers, la ville de Guelmim a défrayé dernièrement la chronique. Un meurtre par-ci, un démantèlement de réseaux de narcotrafiquants ou de prostitution par-là , etc. Les délits ne cessent de se multiplier terrifiant les populations peu habituées à ces horreurs.
Le dernier évènement dramatique qui a secoué la ville a été la découverte du cadavre d’un jeune homme de 26 ans assasiné par l’amant de sa compagne. Vendeur de prêt-à-porter, le jeune homme était le deuxième fils d’un tailleur, à la tête d’une coopérative de confection d’habits. Il avait entretenu une liaison avec une femme divorcée. Les parents du jeune homme avaient d’autres projets  pour lui et voulaient le marier à une jeune fille de leur quartier. Sa compagne ayant appris cela, a convenu avec l’un de ses complices de tendre un piège à son jeune amant et d’en finir avec lui.
Le soir du meurtre, elle convia son jeune amant et son admirateur à  l’accompagner  à la berge de l’oued, dans la zone dite  quartier industriel parce qu’elle avait peur d’y aller seule. Arrivé à la berge de l’oued, le trio s’installa pour papoter. Profitant d’un moment d’inattention du jeune homme, l’amant  se leva en douce, prit une pierre et lui asséna un coup mortel à la tête avant de le balancer dans l’oued où sa tête heurta un rocher et se fracassa.
Effrayé, le meurtrier prit ses jambes à son coup empruntant le premier car allant vers Sidi Bennour dont il était originaire. C’était dans la soirée du 3 mars. Le lendemain, les parents décidèrent d’alerter le commissariat de police du quartier qui leur conseilla d’attendre. Mais devant l’insistance de la famille, les éléments de la police commencèrent leurs investigations qui ne tardèrent  pas à découvrir la dépouille du jeune homme dans l’oued où elle gisait dans une flaque de sang. Les soupçons se portèrent sur la jeune femme qui est rapidement passée aux aveux.  Elle désigna le coupable qui fut arrêté à Sidi Bennour.
Pendant la reconstitution du crime, il avoua qu’il n’avait pas l’intention de tuer celui qu’il considérait comme un rival, mais plutôt de s’en débarrasser momentanément pour demeurer seul avec sa maîtresse.

Ahmadou El-Katab
Lundi 18 Mars 2013

Lu 549 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs