Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Message Royal au président du Comité onusien pour la Palestine






Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien



S.M le Roi Mohammed VI a adressé un message au président du Comité des Nations unies pour l'exercice des droits inaliénables du peuple palestinien, à l'occasion de la commémoration de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien. 
Voici le texte intégral du message Royal :  
"Louange à Dieu, Prière et Salut sur le Prophète, Sa famille et Ses Compagnons,  
Excellence, Monsieur le Président du Comité des Nations unies pour l'exercice des droits inaliénables du peuple palestinien, Mesdames, Messieurs, Il Nous est agréable, tout d’abord, d’exprimer Nos vifs remerciements et Notre considération pour les efforts soutenus que vous déployez pour la défense de la juste cause palestinienne qui est consubstantielle à l’instauration de la paix et de la sécurité, non seulement dans la région du Moyen-Orient, mais dans le monde. 
Nous voulons, à cette occasion, vous assurer du soutien total et constant du Royaume du Maroc aux droits historiques légitimes du peuple palestinien, avec au premier chef, le droit d’établir son Etat indépendant sur ses territoires libérés, ayant pour capitale Jérusalem-Est, un Etat viable vivant côte à côte avec Israël, dans la paix et la sécurité, conformément aux résolutions de la légalité internationale. 
Monsieur le Président,  
La commémoration de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien intervient en l’absence de toute évolution concrète de la question palestinienne, malgré le fait qu’il s’est écoulé plus de 24 ans depuis le début des négociations de règlement pacifique entre Palestiniens et Israéliens. 
En fait, la situation n’a fait qu’empirer en raison de la poursuite obstinée par Israël de ses politiques agressives systématiques à l’égard du peuple palestinien résistant, et ce, en violation flagrante de la légalité internationale et des dispositions du droit international humanitaire. Le but d’une telle obstination est de saper les efforts internationaux visant à réactiver le processus de paix et d’enterrer la solution de deux Etats adoptée par la communauté internationale, en vue de parvenir à une paix juste, globale et durable dans la région. 
En effet, cette conjoncture a connu la poursuite par le gouvernement israélien de la politique de colonisation, de judaïsation et de confiscation des terres et des biens, outre le durcissement des restrictions imposées aux déplacements des citoyens palestiniens à l’intérieur de leurs territoires et le blocus infligé à la bande de Gaza. 
Outre la profanation de la Mosquée Al-Aqsa, des violences sont commises à l’encontre des fidèles au sein de la Mosquée d’Al-Qods par des groupes juifs extrémistes, sous la protection des forces israéliennes. Ces atteintes sont exacerbées par les crimes terroristes qui sont perpétrés par les extrémistes israéliens contre les citoyens palestiniens, et qui vont parfois jusqu’aux crimes contre l’humanité. 
Face à la persistance d’Israël dans ses pratiques agressives à l’égard des Palestiniens, et à son entêtement à défier la communauté internationale, le Royaume du Maroc, tout en réitérant sa condamnation de ces violations, presse la communauté internationale et les puissances influentes d’assumer pleinement leurs responsabilités et d’amener Israël à arrêter sa politique agressive et ses plans illégaux dans les territoires palestiniens occupés et de se conformer au droit international humanitaire et aux dispositions de la légalité internationale pertinente. 
Convaincu que les négociations sont l’unique voie pour instaurer une paix juste et durable dans la région du Moyen-Orient, Nous appelons la communauté internationale à œuvrer à la réactivation du processus de paix, à travers des négociations sérieuses et sincères, selon un calendrier défini, et sur la base des principes de la légalité et des résolutions pertinentes des Nations unies. 
Le Maroc est entièrement disposé à s’impliquer, avec toute l’efficacité requise, dans les initiatives visant à faire avancer le processus de paix, en vue de parvenir à un règlement porteur de paix et de sécurité pour la région. 
Monsieur le Président, 
L’attitude désinvolte vis-à-vis de la symbolique d’Al Qods Al-Charif et de la place particulière qu’elle occupe aux yeux de tous les musulmans, ou la poursuite de sa judaïsation ou encore les tentatives de sa spoliation, auront inévitablement de fâcheuses conséquences. 
En Notre qualité de Président du Comité Al-Qods, issu de l’Organisation de la Coopération islamique, Nous n’avons cessé de réclamer la protection de Jérusalem orientale des plans israéliens visant à en modifier le statut juridique et la structure démographique et des tentatives d’oblitérer son identité civilisationnelle et ses monuments religieux et culturels. 
Concrétisant Notre position solidaire constante avec nos frères palestiniens, Nous n’épargnons aucun effort pour que l'Agence Bayt Mal Al-Qods Al-Charif poursuive ses actions concrètes sur le terrain, en vue de soutenir la résistance des habitants d’Al-Qods et de leur permettre de vivre dignement sur leur terre, de sauvegarder les lieux islamiques sacrés et de préserver l’héritage civilisationnel de la ville, pour qu’elle reste ce qu’elle a toujours été : un symbole de la tolérance et de la coexistence entre les religions et entre les cultures. 
Monsieur le Président, 
La situation dans les territoires occupés exige de répondre avec célérité aux besoins pressants et urgents du peuple palestinien, notamment en mettant à la disposition de l’UNRWA les moyens financiers nécessaires pour qu’elle puisse continuer à fournir aux Palestiniens les services de base, surtout dans les domaines de la scolarisation, de la santé et du logement. 
De même que le devoir de solidarité avec le peuple palestinien induit la nécessité de soutenir les efforts de l’Autorité nationale pour faire face aux effets pervers de l’Occupation israélienne sur les efforts de développement socio-économique dans les territoires occupés et à Jérusalem-Est, effets qui lui occasionnent des pertes annuelles atteignant, selon les estimations de la Banque mondiale, plus de trois milliards de dollars américains. 
Parallèlement, il convient aussi de fournir à l’Autorité palestinienne toutes sortes d’aides pour la réalisation de son plan de développement 2014-2016, qui place le citoyen palestinien au cœur de ses préoccupations, et qui vise à consacrer la bonne gouvernance aux niveaux local et national. 
Nous saisissons cette occasion pour réaffirmer Notre soutien total à l’Autorité nationale palestinienne, sous la direction de Notre frère, Son Excellence le Président Mahmoud Abbas, et appeler tous les frères palestiniens à œuvrer main dans la main pour consolider l'unité nationale et renforcer le rang palestinien en tant que pilier de la défense de leurs droits légitimes. 
Je vous invite également à poursuivre vos efforts louables pour faire prévaloir le droit du peuple palestinien résistant et sensibiliser la communauté internationale à la justesse de sa cause. J’implore enfin le Très-Haut de couronner vos travaux de succès. 
Wassalamou alaikoum wa rahmatoullahi wabarakatouh". 





Libé
Lundi 30 Novembre 2015

Lu 436 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs