Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Merkel en tête à la veille des législatives allemandes

Juctice socaile, erreur stratégique des Verts




Merkel en tête à  la veille des législatives allemandes
A une semaine et demie des législatives allemandes, les conservateurs de la chancelière Angela Merkel caracolaient toujours en tête, malgré une légère remontée de leur principal rival, le Parti social-démocrate (SPD), selon un sondage paru mercredi.
D'après cette enquête réalisée après l'unique duel télévisé entre Mme Merkel et son challenger SPD Peer Steinbrück le 1er septembre, les conservateurs CDU-CSU sont crédités de 39% des intentions de vote, --soit un point de moins que la semaine précédente--, tandis que le SPD progressait de deux points à 25%, selon ce sondage réalisé pour l'hebdomadaire Stern et la chaîne de télévision RTL. Avec leur actuel partenaire de gouvernement Libéral (FDP), qui gagne un point à 6%, les conservateurs pourraient donc continuer à gouverner, le partenaire préféré du SPD, les Verts, chutant de 2% à 9%. La majorité actuelle recueille 45% des intentions de vote, l'opposition 34%.
En terme de popularité, M. Steinbrück a gagné 3 points en une semaine, à 26%, mais il reste toujours très loin de Mme Merkel qui obtient le double (52%, -3 points).
"Les sociaux-démocrates ont réussi à regagner une partie de leurs anciens électeurs qui étaient dans le camp des indécis ou s'étaient tournés vers les Verts" (avec lesquels ils espèrent gouverner, ndlr), a commenté le patron de l'institut de sondage Forsa, Manfred Güllner.
Les écologistes apparaissent donc comme les grands perdants dans cette enquête, passant pour la première fois en dessous du seuil des 10% depuis mai 2009. En mars 2013, ils s'établissaient encore à 16% des intentions de vote.
Selon M. Güllner, les Verts auraient fait l'erreur stratégique de choisir pour cheval de bataille électorale la justice sociale, thème favori de la gauche radicale et du SPD. La gauche radicale Die Linke, avec laquelle SPD et Verts disent ne pas vouloir gouverner, grimpe pour la deuxième fois cette année à 10%, tandis que le parti anti euro AFD perd un point à 3%, soit en dessous du seuil des 5% permettant d'entrer au Bundestag, la chambre basse du parlement.
Ce sondage a été effectué entre les 3 et 9 septembre auprès de 2.500 personnes.

AFP
Jeudi 12 Septembre 2013

Lu 176 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs