Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Même si les recettes voyages ont baissé de 19% : Le tourisme renoue lentement avec la croissance




Même si les recettes voyages ont baissé de 19% : Le tourisme renoue lentement avec la croissance
Le secteur touristique tente de faire mieux. Cette fois-ci, c’est l’Office national marocain du tourisme qui s’attaque aux agences de voyages pour les convaincre de la compétitivité de l’offre touristique marocaine. En cette année difficile, le marché français (pourvoyeur traditionnel de touristes au Royaume) constitue la principale mission de l’ONMT. Force, cependant, est de s’interroger sur les raisons qui empêchent les touristes en provenance des pays du Golfe. Paradoxalement, les compagnies aériennes offrent plus de sièges mais le nombre de touristes arabes stagne et semble souffrir d’un problème structurel qu’il faut régler au profit du tourisme national.
Des études ont été faites et des antennes de l’ONMT ont été mises sur place. Toutefois, les résultats tardent à se concrétiser. Si la politique touristique marocaine demeure concentrée sur le marché français et dans une moindre mesure espagnol, allemand et anglais, il paraît que les promoteurs du tourisme marocain n’approchent pas suffisamment les autres marchés promoteurs, en l’occurrence, chinois, russe, japonais, américain et canadien et scandinave, d’une part.  D’autre part, le tourisme interne, en dépit du programme Biladi, a démontré ses limites. Il suffit de constater le nombre de Marocains qui louent chez des familles à des prix bas, pour se rendre compte de la réalité du tourisme interne.
Au cours des quatre premiers mois de l’année 2009, les recettes voyages ont baissé de 19% par rapport à la même période de l’année dernière. Le volume des recettes a atteint 13.257 millions de dirhams contre 16.297 une année auparavant, soit une baisse en volume de 3 milliards de dirhams. Les statistiques du ministère du Tourisme indiquent que les nuitées réalisées dans les établissements d’hébergement touristique classés en avril 2009 affichent, pour la première fois depuis le début de cette année, une hausse de 5% par rapport au même mois de l’année précédente. Cette progression des nuitées s’explique en grande partie par les résultats positifs réalisés par les non-résidents (11%) mais aussi par les résidents (4%). Par ailleurs, les arrivées des touristes aux postes-frontières poursuivent leur croissance soutenue (24% en avril 2009). Cette hausse remarquable a été possible grâce aux excellentes performances enregistrées tant par les touristes étrangers (18%) que par les MRE (38%). La croissance des nuitées enregistrées en avril bénéficie à la plupart des destinations touristiques du Royaume (à l’exception de Rabat et Meknès), notamment, Marrakech (+6%), Agadir (+4%) et Fès (+30%) qui s’accaparent près de 94% des nuitées additionnelles. L’analyse par marché émetteur montre que les principaux marchés ayant contribué à la progression des nuitées du tourisme récepteur en avril sont les marchés espagnol (+89%), allemand (+15%), belge (+18%) et italien (+6%). Cependant, les Français ainsi que les Anglais ont vu leurs nuitées baisser (2% et 11% respectivement). Enfin, le taux d’occupation moyen des chambres a connu une légère baisse de 1 point, pour se situer à 49% en avril 2009 contre 50% une année auparavant. Au terme des quatre premiers mois de 2009, le nombre de nuitées enregistrées dans les établissements d’hébergement touristique classés a connu une baisse de 3% par rapport à la même période de 2008. Au cours de cette période, le volume des arrivées aux postes-frontières a enregistré une hausse de 10% par rapport à la même période de l’année précédente (+2% pour les TES et +25% pour les MRE). La légère baisse enregistrée des nuitées à fin avril est le résultat des performances contrastées affichées par les différentes destinations touristiques. En effet, au moment où Fès et Agadir affichent des hausses de leurs nuitées (+15% et +2% respectivement), les autres destinations enregistrent une baisse de cet indicateur : Marrakech (-7%), Casablanca (-2%) et Tanger (-8%). Le recul des nuitées du tourisme récepteur (-5%) est particulièrement attribuable, d’après le rapport mensuel du ministère du Tourisme, aux baisses enregistrées par les marchés français (-5%) et anglais (-20%). Ces deux marchés représentent à eux seuls près de 75% des nuitées perdues. En revanche, les marchés allemand, espagnol et arabe ont réalisé des progressions (+7%, +1% et +2% respectivement). Par ailleurs, les résidents, qui représentent 20% des nuitées totales, ont enregistré une augmentation de 5% comparativement à fin avril 2008. A fin avril 2009, le taux d’occupation des chambres a baissé de 3 points pour se situer à 41% contre 44% une année auparavant. Marrakech, le premier pôle touristique du Royaume, a enregistré une baisse de 13 points de son taux d’occupation (47% à fin avril 2009). Ceci, parallèlement à la hausse des chambres offertes de près de 19% pendant la période de référence. Au terme des quatre premiers mois de 2009, le nombre de passagers internationaux ayant transité par les aéroports internationaux du Royaume a atteint 3,44 millions de personnes, contre 3,40 millions à la même période de l’année dernière soit une légère progression de 1%. Presque la moitié des passagers sont passés par le Hub de Mohammed V. Les aéroports des deux principaux pôles touristiques du Royaume.


Mohamed Kadimi
Lundi 8 Juin 2009

Lu 417 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs