Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Melhem Barakat de retour à Mawazine




Après une représentation mémorable durant l'édition 2009, le chanteur et compositeur libanais Melhem Barakat se produira le 21 mai sur la scène Nahda à Rabat, pour la 15ème édition du Festival Mawazine rythmes du Monde (20-28 mai), a annoncé lundi l'Association Maroc Cultures, organisatrice de l'événement.
Considéré comme l'une des voix les plus puissantes du Liban, ce natif de  Kfarshima dans les années 40 a depuis toujours été bercé par les mélodies  envoûtantes de Mohammed Abd El Wahab, entre autres. Dès son plus jeune âge, il  fait montre d'un talent hors du commun pour la musique qui devient une  véritable passion voire sa raison de vivre, indique un communiqué de  l'Association Maroc Cultures. C'est dans les années 60 que le "Barakat style" voit le jour, un style  empreint d'originalité et d'audace symbolisé par une façon inédite et unique de  chanter et de composer, qu'il affine au fur et à mesure qu'il se produit sur  scène, notamment au sein de la prestigieuse troupe des frères Rahbani dans  beaucoup de leurs comédies musicales, souligne-t-on.
Cette touche personnelle, on la retrouve dans ses plus grands hits des  années 80, à l'instar de "Kboush El Touti" ou encore "Wahdi Ana", et elle lui  vaut d'être aujourd'hui l'un des chanteurs les plus estimés et les plus adulés  au Liban mais pas seulement.
En effet, des pays comme l'Australie, les pays d'Amérique du Sud, le Canada,  les Etats-Unis, la Syrie et la Jordanie ont tous succombé au charme et à la  puissance de la voix de Melhem Barakat, qui met un point d'honneur à chanter  très majoritairement en dialecte libanais. Artiste aux multiples facettes, puisqu'il est aussi reconnu en tant que  comédien, il est l'auteur d'"Amarine", "Abouha Radi", "Farah Ensass" et de  l'incontournable "Habibi Enta".
Tout au long de son exceptionnelle carrière,  l'artiste a collaboré avec de grands noms de la musique arabe à l'instar de  Najwa Karam, Karol Sakr, Shatha Hassoun et Majda El Roumi, une liste qui  risque fort de s'allonger, note le communiqué. Créé en 2001, le Festival Mawazine rythmes du monde est le rendez-vous  incontournable des amateurs et passionnés de musique au Maroc. Avec plus de 2  millions de festivaliers pour chacune de ses dernières éditions, il est  considéré comme le deuxième plus grand événement culturel au monde.

 

Mardi 5 Avril 2016

Lu 577 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs