Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mehdi Qotbi : L'art, le moyen ultime de rapprocher les peuples que les populismes s'acharnent à diviser




L'art est l'ultime moyen de rapprocher des peuples que "les populismes et les extrémises de tous bords s'acharnent à diviser", a affirmé, jeudi à Rabat, l'artiste peintre et président de la Fondation nationale des musées du Maroc, Mehdi Qotbi. "Il (l'art, ndlr) est (...) le seul langage universel, le seul moyen de rapprocher des peuples qu'aujourd'hui les populismes et les extrémises de tous bords s'acharnent à diviser, pour mieux les opposer", a dit M. El Qotbi qui s'exprimait à l'occasion d'une conférence "Tribune libre", organisée par l'école des Hautes études en management (HEM) sous le thème "L'art au service de la diplomatie".
"L'art, en vérité, a ce pouvoir de nous détacher de nos certitudes et donc, de nous ouvrir au regard de l'autre, préalable indispensable au dialogue", a-t-il estimé. "L'art aiguise le regard et renforce l'écoute", permettant aussi de se prémunir "contre l'arrogance de celui qui croit détenir une vérité (...) qu'il entend imposer, et s'il le faut par la force, au reste du monde", a-t-il ajouté.
"Comment serait-il donc envisageable (...) pour toute doctrine diplomatique digne ce nom, d'exclure la culture et les arts de son modus operandi", s'est interrogé M. Qotbi, expliquant que les nations réalisent que le "soft power" ou "le smart power", désormais conçu et pratiqué comme tel par les diplomates, "devient une dimension incontournable de leur action".  A cet égard, il a fait savoir que "la crispation identitaire causée par une mondialisation jugée brutale et atomisante, les tensions qui se multiplient et les rapports de force qui se redessinent, poussent les Etats à redéfinir leurs stratégies d'influence". Il a rappelé, à ce propos, que SM le Roi Mohammed VI a "très tôt, perçu ces mutations profondes" et a fait de la promotion de la culture des arts un levier de développement. "L'art est cet amplificateur de voix qui seul peut accroître la puissance de rayonnement dont notre pays a besoin", a assuré celui qui se définit comme un artiste avant tout.

Samedi 17 Décembre 2016

Lu 657 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs