Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mehdi Abdou embarque son «navire de la paix»




Mehdi Abdou embarque son «navire de la paix»
Le chanteur-compositeur Mehdi Abdou a été parmi les chanteurs qui ont animé l’une des soirées du Festival Mawazine-rythmes  du monde  prévu cette année du 18 au 26 mai. Mehdi Abdou qui avait participé à Mawazine, il y a plus de cinq ans, revient cette fois avec sa nouvelle œuvre « Safinat Al Omr » ou le « navire de la vie »  qui signifie aussi « le navire de la paix », et à laquelle ont participé une dizaine de chanteurs et chanteuses marocains parmi les plus prometteurs.
Mehdi Abdou qui a enregistré son premier tube « Soudfa » en 1986, et qui a longtemps séjourné en Egypte où il avait constitué un duo de référence avec  sa sœur la chanteuse Aicha El Waâd, a pu enregistrer des titres que les fans de la musique marocaine ne sont pas près d’oublier : «Saoulouni Alih», «Mine Hakki Nâyche», «Yaâjabni Al kamar», entre autres. Il  a également participé à plusieurs festivals de musique arabe, notamment le Festival « Jarache »  en Jordanie.
 Pour sa participation au Festival Mawazine, Mehdi Abdou s’est proposé de ressusciter la mémoire du grand musicien arabe Feu Baligh Hamdi avec qui il s’était lié d’amitié lors de son séjour en Egypte et qui les a aidés, lui et sa sœur Aicha El Waad, à s’introduire dans le milieu artistique égyptien et arabe.
 C’est aussi l’occasion de retrouver nombre de chanteurs et chanteuses du terroir dans sa dernière œuvre « Safinat Al Omr », une grande fresque musicale réalisée avec le concours de plusieurs voix  marocaines telles que  Hayat El Idrissi, Nadia Ayoub, Salwa Zinoune, Rachida Talal, Abdelâali El Ghaoui, Abderrahim Souiri, Aziz Bouhdada, Youssef El Jrifi, Mohsine Salah et sous la direction du  maestro Abdellatif Badaoui. Une œuvre que Mehdi Abdou place avant tout sous le signe de la paix et de la concorde entre les peuples.
C’est une œuvre que l’artiste veut placer au cœur du Printemps arabe. D’ailleurs «Safinat Al Omr» devrait paraître prochainement en clip pour être diffusée à travers plusieurs chaînes de télévision marocaines et arabes.
Nul doute que le spectacle de Mehdi Abdou prévu dans le cadre de l’édition 2012 du festival Mawazine  a constitué un moment fort qui n’a pas manqué de revaloriser davantage les œuvres de cet artiste marocain qui a toujours été inspiré par les grands de la musique et de donner à notre chanson une dimension internationale.

Libé
Samedi 26 Mai 2012

Lu 832 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs