Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Medvedev avoue que les douaniers russes le mettent hors de lui




Le président russe Dmitri Medvedev a avoué samedi que le travail des douaniers russes le mettait hors de lui à tel point qu'il était prêt à jeter des objets contre le mur, au cours d'une rencontre avec de jeunes scientifiques et hommes d'affaires.
"Quand on me parle des douanes, j'ai parfois du mal à me retenir. Nom de Dieu, j'ai envie de lancer ce micro contre le mur! Quoi qu'on décide, ils font tout de travers", a déclaré le président, selon des images de la télévision russe.
Il a réagi ainsi à une plainte d'un entrepreneur qui avait parlé des difficultés de promouvoir des innovations en Russie à cause des obstacles à la douane, au cours d'une discussion à Skolkovo, ville dans la banlieue de Moscou présentée comme la future Silicon Valley russe.
"Ils ont des exigences bêtes qui nous font passer pour des idiots: nous recherchons des investissements dans le monde entier, des produits intellectuels, ensuite des gens viennent chez nous et on leur dit +Payez ici, payez là+", a-t-il poursuivi.
Il s'en est par ailleurs pris aux fonctionnaires russes qui, contrairement à leurs collègues étrangers, "manquent d'enthousiasme" même s'ils sont "normaux et ne prennent pas de pots-de-vin".
Dmitri Medvedev, qui aurait pu se présenter pour un second mandat à la présidentielle de mars 2012, a annoncé en septembre s'effacer devant son mentor, le puissant Premier ministre Vladimir Poutine, dont il pourrait devenir le chef du gouvernement.
Il a par ailleurs accepté d'être tête de liste du parti de Poutine Russie unie en vue des législatives du 4 décembre pour lesquelles il mène campagne.

Libé
Mardi 1 Novembre 2011

Lu 640 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs