Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Méditel globalement moins bon que ses deux concurrents : La qualité de service mobile disséquée par l’ANRT




L’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) vient de publier les indicateurs de qualité de service mobile des réseaux des opérateurs de télécommunications, mesurés au cours du quatrième trimestre de l’année 2011.
Mis en place par l’ANRT, les indicateurs concernant le taux d’échec (TE), le taux de coupure (TC) et le taux de réussite (TR), renseignent sur l’accessibilité du service de télécommunications, sa continuité, sa disponibilité et sa fiabilité.  
Ces indicateurs concernent le service de la téléphonie des réseaux mobiles GSM des trois opérateurs Itissalat Al-Maghrib (IAM), Médi Telecom (MdT) et Wana Corporate (INWI) et ont été effectués sur un échantillon de 12 villes ainsi que sur l’ensemble des tronçons d’autoroutes, en plus de six tronçons de routes nationales.
L’indicateur le plus significatif concerné par cette publication est le taux moyen de réussite (TMR), égal à la moyenne des taux de réussite (TR) enregistrés par chacun des trois opérateurs.
Ainsi, dans les villes, le taux moyen de réussite global est de 96,78%. Il est de 95,68% dans les autoroutes et de 96,03% dans les routes nationales.
Si en termes de taux de réussite global, les résultats des trois opérateurs sont quasi-identiques pour ce qui concerne les villes, Wana réalise un meilleur score que ses concurrents sur les autoroutes, alors qu’IAM en fait de même concernant les routes nationales.
Pour ce qui est du taux de réussite On-Net, les trois opérateurs réalisent des scores identiques sauf sur les autoroutes où Wana arrive en tête et les routes nationale où IAM demeure imbattable.
Quant aux résultats du Off-Net, Méditel arrive en queue de peloton dans les villes et sur les autoroutes où IAM dame le pion aux  deux autres opérateurs nationaux.
Rappelons que l’ANRT réalise de manière régulière des campagnes de vérification du respect des obligations en matière de qualité de service telles que stipulées dans les cahiers des charges des opérateurs.
Les résultats de ces campagnes de mesure sont analysés et envoyés aux opérateurs pour leur demander des explications au sujet des paramètres de la qualité de service en cas de dégradations et du déroulement des actions de corrections nécessaires en vue de pallier les dégradations constatées.
Un suivi rigoureux de la mise en œuvre de ces actions est assuré par les services techniques de l’ANRT, notamment à travers la réalisation de campagnes de mesures sur le terrain évaluant l’efficacité des actions entreprises par l’opérateur concerné à ce sujet.

Libé
Mardi 17 Janvier 2012

Lu 1205 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs