Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

McDo rend le burger plus simple pour relancer ses ventes aux USA




McDo rend le burger  plus simple pour relancer ses ventes aux USA
Moins de hamburgers pour aider le consommateur à choisir plus vite ou à confectionner son propre sandwich, c'est la nouvelle politique de McDonald's pour relancer ses ventes aux Etats-Unis.
"La complexité de notre carte rend le choix difficile pour passer commande", explique Mike Andres, responsable de la chaîne aux Etats-Unis.
"Nous voulons redevenir un restaurant où le client arrive et sait très vite ce qu'il veut", renchérit Don Thompson, le directeur général du numéro un mondial de la fast-food, dont les parts n'ont cessé de diminuer depuis plusieurs mois sur son premier marché.
Pour ce faire, McDo va réduire à partir de janvier de 16 à 11 le nombre de "menus" (hamburger, frites et boisson) proposés et supprimer huit produits et certains ingrédients, selon un plan de relance pour le marché américain, baptisé "The experience of the future" ("L'expérience du futur"), présenté cette semaine.
Les produits qui passent à la trappe sont ceux qui sont les moins vendus ou ceux qui prennent trop de temps à préparer, explique Mike Andres.
Si le traditionnel "Big Mac" peut rester serein, des sauces vont disparaître et McDo n'offrira plus qu'une seule recette de "Wrap" (galette-sandwich ou pita) contre trois jusqu'ici. Des tests sont en cours actuellement.
"Il faut dire que 80% de nos ventes proviennent d'un petit groupe de produits", souligne M. Andres.
Et d'ajouter que "nous voulons réduire le temps d'attente, répondre aux besoins et goûts des consommateurs et résister à nos rivaux".
Au départ chaîne de fast-food proposant un hamburger et un soda (Coca-cola, Fanta...) en un laps de temps très court, McDo s'est transformé en ajoutant lors de la dernière décennie une centaine d'ingrédients et une foultitude de produits à sa carte.
Face à la concurrence agressive d'une dizaine de marques (Burger King, Wendy's, Taco Bell, Subway...), cette lourdeur se ressent dans les ventes, sur fond de changement des habitudes alimentaires des consommateurs américains.

Lundi 22 Décembre 2014

Lu 406 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs