Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mbark Boussoufa lorgne de nouveau le bercail




L'international marocain et sociétaire du Lokomotiv Moscou, Mbark Boussoufa, serait "très proche'' d'un retour à son ancien club du Sporting Anderlecht, rapportent lundi des médias belges.
A un an de la fin de son contrat avec le club russe, le médian marocain, relégué au rang de remplaçant par son entraîneur, avec lequel les liens ne sont pas au beau fixe, "n'est pas opposé" à un retour en Belgique, où il est apprécié à sa juste valeur. Il devrait sauf réel imprévu refouler la pelouse du Parc Astrid où il a laissé de très bons souvenirs (58 buts et 87 passes décisives en 207 matches). Aussi, l'international marocain de 30 ans, qui devrait toucher un pourcentage du montant d’un éventuel transfert, fait actuellement l'objet de pourparlers entre les dirigeants d'Anderlecht et leurs homologues russes selon des médias belges. 
Un temps découragé par le salaire du joueur, qui touche un salaire de 4 millions d'euros en Russie, Anderlecht est désormais prêt à "faire des folies" pour faire revenir Boussoufa au bercail. Le club de la capitale veut en effet réinvestir les millions perçus grâce à la cession de son attaquant Aleksander Mitrovic (14 millions d'euros) au club anglais de Newcastle.
Le Sporting serait ainsi disposé à lui offrir 2 millions d'euros par an, des émoluments exorbitants aux normes belges, croient savoir des médias locaux. 
 En Belgique, le natif d'Amsterdam en 1984 est très respecté. Il avait enchaîné les belles prestations et les récompenses. En 2006, il était élu footballeur pro de l'année et jeune espoir de l'année lors du 23-ème gala des footballeurs professionnels du Championnat de Belgique de football.
Durant son passage en Belgique, Mbark Boussoufa était devenu le joueur le plus important du RSC Anderlecht, avec lequel il était chaque année meilleur passeur du championnat. Auteur de 52 buts et de 83 passes décisives lors de ses cinq saisons bruxelloises, il a remporté deux fois (2007 et 2011) le Soulier d'or, qui récompense annuellement le meilleur joueur évoluant dans le championnat belge de football.
 Le prodigue qui avait quitté Anderlecht pour la Russie (Anji Makhatchkala) contre 8 millions d'euros en 2011 pourrait bien rebondir dans son jardin.

Libé
Mercredi 22 Juillet 2015

Lu 614 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs