Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“Mazij”, nouvel album de Samira Kadiri

L’album se distingue par sa proximité de différentes écoles méditerranéennes




La soprano marocaine Samira Kadiri a sorti,
récemment, son nouvel album "Mazij" (mélange),
une création musicale de qualité qui enrichit
davantage le palmarès de cette artiste engagée.


Selon la cantatrice, cette nouvelle expérience traduit sa volonté de porter la chanson marocaine au-delà des frontières, mais aussi de revaloriser le patrimoine musical national avec ses divers affluents maghrébin, arabe et méditerranéen pour lui donner une dimension mondiale. Ce travail artistique collectif allie à la fois l'héritage arabe et la musique méditerranéenne ibéro-andalouse, en mêlant des écrits littéraires ancestrales à des mélodies occidentales telles que le jazz, le fado et le flamenco. L'artiste Nabil Akbib, le pianiste et compositeur Yassine Abdelouahab, le luthiste et compositeur Youness Fakhar et les musiciens Mohamed Khalifi et Rachid Bernoussi ont mis leurs instruments et savoir-faire à contribution, puisant chacun dans la richesse du patrimoine culturel du bassin méditerranéen. Selon Samira Kadiri, cet album se distingue par sa proximité de différentes expériences et écoles méditerranéennes pour créer des ponts de communication à même d'éliminer les frontières entre les peuples.
Samira Kadiri mène depuis 2001 une carrière de cantatrice couronnée de plusieurs prix, sachant captiver une audience au-delà de toutes les frontières. Ses recherches assidues dans le domaine musical lui ont valu d’être la première femme arabe à avoir le titre de "Femme créatrice 2007" par le Lobby européen des femmes. En 2008, elle remporte le Prix Al Farabi pour la musique antique, distinction du Comité national de la musique du Maroc relevant du Conseil international de la musique de l'Unesco. Deux ans plus tard, elle a été médaillée par l'Académie des arts, lettres et sciences de Paris. Un an après, elle s'est vu décerner le grand prix littéraire de la Fondation Naji Naaman, le grand prix Almuhajir de la Fondation Almohajir et une médaille d’or représentant le "Sceau de Marguerite de Bourgogne" par le maire de Dijon. En 2013, elle a été consacrée meilleure artiste de l'année par la Société marocaine de radiodiffusion et de télévision.
Née à Essaouira, Samira Kadiri a grandi au sein d’une famille de la Zaouiya Kadiria Charkaouiya, une confrérie d’artistes traditionnels. Dotée d’une voix cristalline et naturelle au timbre chaleureux, elle commence à chanter l’œuvre de Fayrouz à l’âge de neuf ans, avant d’atterrir, des années plus tard, à l’Institut supérieur d’art dramatique et d’animations culturelles (ISADAC). Samira étudie le solfège et le piano avec le compositeur Mustapha Aicha au conservatoire national de musique et de danse de Tétouan. Elle fut également l’élève de la première chanteuse lyrique au Maroc, la soprano Safia Tijjani.
L’artiste occupe actuellement une place à part dans le monde de la musique lyrique au Maroc, tant par ses qualités artistiques que par ses engagements profonds en faveur du partage de la musique comme langage universel. Par son talent et sa grandeur d’âme, cette chanteuse est aujourd’hui un symbole des deux rives de la Méditerranée qui relie tant d’hommes et de femmes et tant de cultures différentes.   

Jeudi 6 Octobre 2016

Lu 278 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs