Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mazagan exporte son chaâbi-groove au Canada




Le groupe marocain participe à deux événements internationaux

Mazagan exporte son chaâbi-groove au Canada
Le groupe marocain Mazagan est attendu ce week-end au Canada où il participera à deux prestigieux festivals d’envergure internationale.
La première prestation du groupe jdidi aura lieu vendredi 30 juillet courant à 19h30 à Chicoutimi au Québec. L’occasion pour la joyeuse bande de jeunes musiciens de distiller tout leur savoir en matière de musique et de sons, mais aussi de défendre les couleurs d’un style bâti sur un mélange de genres musicaux qui les a fait connaitre hors de leur ville, El Jadida, et du Maroc.
Soulignons que le « Chaâbi-Groove made in Mazagan » sera à l’honneur dans le cadre du Festival international rythmes du monde. Cet événement dédié à la musique est considéré comme le plus important du monde au Québec.
Par la suite, le groupe Mazagan se rendra au Festival des journées d’Afrique, autre rendez-vous très prisé et connu pour accueillir des artistes africains faisant l’actualité du moment. Dans cette nouvelle aventure, les musiciens jdidis donneront un concert le 31 juillet au bonheur du public qui pourra découvrir et apprécier à sa juste valeur le talent des musiciens de cet ensemble qui a contribué à révolutionner la musique populaire marocaine. Et qui, faut-il le préciser, manie parfaitement bien la fusion de styles musicaux tels que le reggae, ragga, chaâbi, rock, alaoui, jazz, funk et zook.
Créée il y a 12 ans, l’ensemble Mazagan se distingue sur la scène musicale nationale par des styles variés. Un cocktail très explosif de chants ruraux et urbains. Bien que s’inspirant de la culture marocaine, les musiciens sont restés des adeptes de l’ouverture sur le monde. Une philosophie que l’on retrouve à travers leur répertoire parfumé à la culture méditerranéenne, berbère et africaine.
Le premier album du groupe intitulé « La tradition qui coule » sort en 2005. Et confirme tout le bien que l’on pense de ces musiciens. Grâce à son style unique et innovant et à une prestance scénique extraordinaire, le groupe continue son bonhomme de chemin, gagnant au fil des prestations et des années de nouveaux fans.
«Doukkala air lines », leur dernier album, confirme la capacité de ces musiciens à combiner musique traditionnelle et standards populaires. Un groupe devenu l’une des figures incontournables de la fusion marocaine.
Né de la rencontre entre trois amis musiciens, le groupe Mazagan compte désormais dans ses rangs huit jeunes musiciens originaires d’El Jadida. Il s’agit d’Issam Kamal (chant, guitare, mandoline, composition), Nabil Andalous Ouartassi (batterie, voix), Abdelhak Amal (claviers), Mohammed Hamam (claviers, voix), Ghafara Belattar (percussions), Bouhssine Foulane (violon, ribab, voix), Mohamed Ali Aït Tahiri (technique) et Adil Laaqissi (basse).

L B
Mardi 27 Juillet 2010

Lu 482 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs