Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mawazine s’offre une ouverture digne des grands festivals internationaux

Rihanna enflamme 150.000 spectateurs




Mawazine s’offre une ouverture digne des grands festivals internationaux
La 12ème édition du Festival Mawazine-Rythmes du monde, dont le coup d’envoi a été donné vendredi soir à Rabat, est partie pour battre le record des précédentes éditions.
Les concerts de la première soirée ont réuni des milliers de festivaliers venus de tout le Maroc pour applaudir leurs stars préférées. De fortes affluences qu’on a pu voir lors notamment de la prestation de Rihanna, l’icône mondiale du R&B et de la pop, qui a donné un magnifique concert sur la scène OLM Souissi devant plus de 150.000 festivaliers comblés. Une véritable marée humaine qui a pris d’assaut la scène, plusieurs heures plus tôt, pour applaudir l’Américaine aux six Grammy Awards et sept Billboard Music Awards. L’artiste, visiblement comblée, a interprété plusieurs morceaux de son ancien répertoire dont «Man Down», «Umbrella», «We Found Love», «Don’t stop the music», «The Rockstar», «My Bithday», «Diamonds», «Disturbia» ou encore «Unfaithful».
Ambiance tout aussi électrique sur la scène orientale Nahda où le public a maintes fois applaudi le chanteur Walid Taoufik. Lors de sa belle prestation, la star libanaise a proposé plusieurs morceaux dont ceux d’Abdelhadi Belkhayat. Un hommage salué comme il se doit par un public totalement conquis.
Sur la scène de Salé, le public a eu l’honneur d’assister au concert de trois  formations emblématiques du Maroc : le groupe Siham, Jil Ghiwane et Ghiwane Selwane. Avec au menu des musiques ghiwanie, châabie et jilalie.
Dans le cadre très convivial de la salle Renaissance, Abdeslam Sefiani et Abdelwahed Tetouani ont fait vibrer le public, en interprétant respectivement un répertoire inspiré des chants religieux et de la musique traditionnelle et des titres émouvants signés de grands compositeurs.
Cette première soirée s’est achevée sur la scène africaine du Bouregreg où les Tambours de Brazza ont livré un magnifique show dans une ambiance électrique mêlant rythmes ethniques et modernes.

Alain Bouithy
Lundi 27 Mai 2013

Lu 1235 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs