Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mawazine : Le créateur de la World Music arabe quitte les scènes




Mawazine : Le créateur  de la World Music arabe quitte les scènes
Historique. Le moment était plein d’émotion, de sincérité et de nostalgie. Le grand artiste Hassan Mégri annonça qu’il quittait définitivement les scènes. Il  secoua plus d’un, ce mardi 22 mai, à la Villa des arts, à Rabat. La conférence de presse organisée à l’occasion du Festival Mawazine, a été, pour ainsi dire, le moment d’adieu de l’un des grands musiciens qui ont investi la scène musicale marocaine, des décennies durant. Il ne quittera pas le champ musical et créatif. Le fondateur et père spirituel des Mégri est  prêt et disposé à relever les défis pour transmettre aux nouvelles générations ce style musical universel, ajoutant toutefois son empreinte particulière et tout son savoir- faire, que ce soit au niveau des arrangements musicaux et des harmonies ou sur le plan de l’exécution instrumentale et de l’interprétation.
Mais ne dit-on pas que la fin annonce un commencement? Certes. Si le père décida de ne plus monter sur scène, le fils, Nasr Mégri, présent également lors de ce point de presse, reprend le flambeau et compte continuer sur la même voie. Pour lui, « c’est plutôt un réel baptême du feu et un moment historique » qu’il n’oubliera jamais  en compagnie de son père dans son ultime concert au Festival Mawazine. Or, « avoir été choisi par le ténor des Mégri pour continuer son œuvre, est une lourde tâche et une immense responsabilité que je dois assumer  sérieusement pour pérenniser le mouvement musical Mégri », finira par avouer le nouveau challenger de la World Music arabe. Dans un geste de gratitude et de reconnaissance, Hassan Mégri n’a pas manqué de remercier, en la personne de Hassan Nafali, les initiateurs de Mawazine, cet évènement artistique et culturel, soulignant  que « ce grand Festival est une réelle opportunité pour l’émergence de jeunes artistes créateurs qui peuvent nous surprendre, nous donner beaucoup de bonheur, de plaisir et des instants magiques à condition de leur ouvrir les portes du succès, sans oublier pour autant le flux des grandes stars du monde arabe et des pays occidentaux ou africains qui font la fierté de ce  Festival international de grande envergure ».
Le soir, le public a été au rendez-vous avec cette partition musicale jouée de concert par le père et le fils. Un réel succès. Un grand public présent sur la scène de Salé. C’est vrai, la musique, la création et l’innovation ne connaissent pas d’âge et les différences de générations. Une seule passion: la créativité musicale.

Mustapha Elouizi
Vendredi 25 Mai 2012

Lu 845 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs